Information importante sur le CORONAVIRUS / COVID-19

En raison de la situation extraordinaire induite par le COVID-19 et les mesures prises tant par la Confédération que par le Conseil d’Etat du canton de Fribourg, nous vous communiquons les informations suivantes à propos de l’organisation des Mesures d’insertion sociale MIS et des Mesures d’intégration spécifique MINT :

Toutes les mesures MIS doivent impérativement être adaptées à cette nouvelle situation de la façon suivante, dès à présent et jusqu'à nouvel avis :

1. Par analogie avec l’école obligatoire et les écoles supérieures, les cours (de langue, d’informatique, rattrapage scolaire, etc.) sont maintenus de manière non-présentielle, dans la mesure du possible. Chaque tiers-organisateur informe ses participant-e-s et s’organise pour mettre en œuvre des moyens à distance pour prodiguer l’enseignement.
2. Pour les personnes bénéficiaires de MIS actives dans le premier marché (p. ex. RITEC, EMS, voirie, etc.), les organisateurs de mesure prennent la responsabilité de maintenir leurs activités et maintenir les MIS en cours. Ceux-ci doivent respecter les règles édictées par le Conseil fédéral, notamment concernant le respect des règles de conduites et d’hygiène et la protection des personnes à risque (https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/empfehlungen-fuer-die-arbeitswelt.html). Le SSR se renseigne auprès de l’organisateur de mesure et vérifie auprès des bénéficiaires si les règles en question sont respectées.
3. Pour les personnes en stage placées par un organisateur de mesure, il faut se référer aux directives de leur employeur, compte tenu des récentes décisions du Conseil Fédéral.
4. Les coachs professionnel-le-s maintiennent un contact à distance avec les éventuel-le-s stagiaires, apprenti-e-s, employé-e-s ainsi que les entreprises qu’ils suivent déjà et qui resteraient en activité. Là aussi, le coaching est adapté à la situation. Par analogie, les autres mesures de coaching sont également maintenues avec un contact à distance.
5. Aucune nouvelle mesure MIS ou MINT n’est organisée durant la période courant jusqu’au 30 avril.
6. Les autres mesures sont suspendues, le SASoc recommande aux autorités d’aide sociale de continuer à financer les frais d’organisateurs conformément aux contrats de prestations et d’insertion jusqu’au 31 mars 2020 (ou jusqu’à la fin du contrat MIS si elle intervient avant). Les avantages liés au suivi des MIS et MINT (suppléments incitatifs, non remboursabilité de l’aide matérielle) devraient être maintenus aussi longtemps que les frais d’organisateur sont financés.
7. En cas de baisse d’activité, les organisateurs de mesure peuvent effectuer les démarches auprès de l’autorité compétente en matière d’assurance chômage, le Service Public de l’Emploi, afin de faire valoir vos droits éventuels aux indemnités de réduction d’horaire de travail (RHT – chômage partiel). Cette possibilité n’est accessible aux indépendant-e-s.
8. Des nouvelles informations vous seront transmises pour les mois subséquents en fonction de l’évolution de la situation, ceci afin d’assurer une cohérence vis-à-vis du dispositif d’aide sociale, des bénéficiaires et des organisateurs de mesure.

aide sociale
aide sociale © Tous droits réservés

Actualités liées