23 Décembre 2021 - 09H00

Les mesures les plus strictes prises en novembre dernier contre la grippe aviaire seront levées dès le 27 décembre 2021. Elles avaient été prises à la suite de l’apparition du virus hautement contagieux de l’influenza aviaire dans le canton de Zürich. Les restrictions applicables aux rives des grands cours d’eau et lacs de Suisse restent toutefois en place jusqu’à fin janvier 2022 au moins. Rien n’indique que le virus soit transmissible à l’être humain.

En accord avec les autorités cantonales, l’OSAV lève les mesures les plus strictes instaurées contre la grippe aviaire dès le 27 décembre 2021 à minuit. Dans la zone de quelque 10 km de rayon délimitée autour de l’élevage où est apparu le foyer – zone qui englobait plusieurs communes des cantons de Zurich, Argovie et Schaffhouse – le transport d’œufs et de volailles est de nouveau possible sans restrictions, annonce l'OSAV dans un communiqué de presse publié le 23 décembre 2021. La réaction rapide et les mesures de protection ont eu l’effet escompté : l’épizootie ne s’est pas propagée aux alentours de l’élevage de volailles touché.

Maintien des mesures visant à protéger la volaille domestique

Il n’en reste pas moins que la grippe aviaire continue de se propager dans les pays qui nous entourent. À tout moment, des oiseaux sauvages migrateurs peuvent réintroduire le virus en Suisse. Face à cette menace persistante, les mesures préventives en place sont maintenues. Elles s’appliquent aux bandes riveraines d’une largeur de 1 ou 3 kilomètres tracées le long des grands cours d’eau et lacs du Plateau. Il s’agit, pour le canton de Fribourg, d’une bande de 3 kilomètres bordant les lacs de Neuchâtel, de Morat et le canal de la Broye.

Dans ces régions, dites respectivement « de contrôle » et « d’observation », les poules, les oies et autres volailles domestiques ne peuvent sortir que sous certaines conditions : empêcher le contact avec des oiseaux sauvages, c’est éviter la transmission de l’épizootie. Par ailleurs, les oies et oiseaux coureurs doivent être détenus séparément des poules. Ces mesures seront applicables au moins jusqu’au 31 janvier 2022.

Les paiements directs pour les systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux continueront d’être versés. Aucun danger pour l’être humain D’après les connaissances actuelles, la souche virale n’est pas transmissible à l’être humain. La consommation de viande de volaille ou d’œufs est sans danger.

Plus d'informations :

Page Grippe aviaire de l'Etat de Fribourg

Site de l'OSAV

Ordonnance de l’OSAV instituant des mesures destinées à prévenir la propagation de l’influenza aviaire

Image principale
Les mesures les plus strictes pour éviter la propagation de la grippe aviaire sont désormais levées.
Les mesures les plus strictes pour éviter la propagation de la grippe aviaire sont désormais levées. © Etat de Fribourg - Staat Freiburg - Pixabay