La viande étant une denrée fragile, sa production requiert des soins tout particuliers. Elle est ainsi soumise non seulement à la législation sur les denrées alimentaires, mais également à un ensemble de textes législatifs spécifiques, relatifs aux denrées alimentaires d'origine animale et aux abattages.

Annonce et autorisation  Autocontrôle  Retrait et rappel  |  Mesures  |  Analyses  

Le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires est chargé de veiller à l'application de cette législation par les établissements concernés. Il assure notamment: 

  • la délivrance d'autorisations pour les abattoirs, les ateliers de découpe et de transformations (hormis les fronts de vente);
  • le contrôle de l'hygiène des viandes dans les établissements d'abattage et la surveillance de l'autocontrôle effectué par ces entreprises;
  • la participation aux programmes nationaux et cantonaux de monitoring, dans le but d'améliorer la protection de la santé des consommateurs et la santé des animaux;
  • la recherche de substances inhibitrices, dans le cadre des programmes de monitoring.

L'ordonnance sur les denrées alimentaires d'origine animale définit une liste des espèces animales admises pour la production de denrées alimentaires.

Les animaux à abattre doivent être en bonne santé et propres. Pour ce qui concerne l'abattage d'animaux malades et/ou accidentés, des exigences très spécifiques sont définies dans la loi, afin d'assurer la protection des consommateurs et des animaux (Ordonnance sur l'abattage d'animaux et le contrôle des viandes, art. 10 à 12) . 

Base légale fédérale

Actualités liées