Des milliers de faons sont tués ou gravement blessés par des machines agricoles chaque année au moment de la fauche des prairies. À ce chiffre il convient d'ajouter d'innombrables petits animaux tels que des levrauts et oiseaux.

Faon chevreuil
Service des forêts et de la faune © Tous droits réservés

Les femelles des chevreuils, les chevrettes, mettent au monde leurs faons dans les prairies et pâturages qui souvent jouxtent les forêts. En présence d'un danger, les faons inodores, bien cachés par leur pelage, s'enfouissent profondément dans les herbes. Cette stratégie est certes idéale vis-à-vis de leurs prédateurs naturels mais malheureusement sans effet face aux faucheuses.

Que faire?

Afin de réduire au maximum le nombre de faons tués lors des fauchages de mai à juin, observer les règles suivantes:

  1. 1 à 2 jours avant le fauchage contacter le garde-faune ou des chasseurs de votre région;
  2. la veille du fauchage effaroucher les chevreuils, afin d'inciter la chevrette à déplacer son ou ses petits;
  3. faucher de préférence de l'intérieur vers l'extérieur pour laisser plus de chance à la faune de fuir:
Fauchage
Service des forêts et de la faune © Tous droits réservés
Fauchage

Que faire des faons récupérés lors du fauchage?

Tout en faisant attention à ne pas toucher les faons à mains nues (utiliser de l'herbe comme couche de protection):

  • mettre le faon dans une caisse en bois;
  • transporter le faon dans la caisse en bois à la limite de la prairie;
  • le libérer seulement après le fauchage.

La mère cherchera le faon le soir dans la lisière de la forêt et le conduira la plupart du temps dans une nouvelle cachette.

Contact pour la thématique

Personne de référence: Elias Pesenti

Service des forêts et de la nature
Section faune, chasse et pêche
Route du Mont Carmel 5
1762 Givisiez

Tel. 026 305 23 30
Email