01 Septembre 2021 - 13H55

Les poissons d’aquarium sont parmi les animaux de compagnie les plus populaires en Suisse : les ménages suisses en accueillent ainsi plus de 3 millions. Nombre d’entre eux mènent malheureusement une triste existence. Avant d’acheter un aquarium, les personnes intéressées devraient donc s’informer des besoins des poissons et acquérir les connaissances nécessaires.

Avec leurs couleurs vives qui attirent le regard, les poissons d’aquarium sont souvent l’attraction du salon, ce qui incite facilement à des achats spontanés. Cependant, beaucoup d’entre eux risquent de ne pas survivre longtemps. Kaspar Jörger, responsable de la division Protection des animaux de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV), explique ainsi que bien des acheteurs impulsifs sont ensuite dépassés par l’entretien que requiert un aquarium.

Beaucoup de poissons achetés sur un coup de tête meurent finalement après quelques mois, alors que, dans des conditions appropriées, certaines espèces peuvent vivre bien au-delà de dix ans, explique l'OSAV dans un communiqué de presse diffusé le 31 août 2021.

Prendre soin de poissons requiert connaissances et expérience

Les poissons d’aquarium sont des créatures sensibles, dotées d’une intelligence sociale et capables d’apprendre. Les détenir en respectant leurs besoins n’est pas chose aisée : il faut ainsi avoir des connaissances poussées sur les besoins spécifiques des espèces, la qualité de l’eau, les dimensions et l’aménagement de l’aquarium, l’alimentation et la socialisation.

Sans oublier qu’il existe des centaines d’espèces différentes de poissons d’aquarium. Si le détenteur ne dispose pas des connaissances et de l’expérience nécessaires, les animaux souffrent et meurent prématurément, car les personnes inexpérimentées ont souvent du mal à reconnaître la souffrance des poissons.

Cinq recommandations

En collaboration avec la Protection suisse des animaux (PSA), fair-fish, le service spécialisé Fachstelle Fischwissen, l’Association des établissements zoologiques suisses (AEZS) et le Schweizerischer Dachverband der Aquarien- und Terrarienvereine (SDAT, organisation faîtière des associations de détenteurs d’aquariums et de terrariums), l’OSAV veut promouvoir la détention des poissons d’aquarium en fonction des besoins des espèces.

Voici donc cinq recommandations destinées à aider les personnes qui souhaitent détenir des poissons :

  • l’achat de poissons d’aquarium doit être mûrement réfléchi et planifié (pas de décision spontanée) 
  • les personnes intéressées doivent se renseigner en détail sur les besoins des poissons avant l’achat 
  • l’aquarium doit être aussi grand que possible
  • il faut placer dans un même aquarium seulement des poissons qui ont besoin de la même qualité d’eau  
  • les débutants devraient tout d’abord se limiter à deux ou trois espèces dans un aquarium.

De plus amples informations sur la détention convenable des poissons et sur les aquariums sont disponibles sur www.poissondaquarium.ch. La brochure gratuite « Poissons d’aquarium – aquariums adaptés, aménagement correct et choix approprié des espèces » peut être commandée gratuitement.

Elle explique les bases de la détention des poissons et fournit des informations sur les espèces les plus populaires. Refuges pour animaux et pour poissons Les personnes qui ne souhaitent pas garder leurs poissons d’aquarium ou ne sont plus en mesure de répondre à leurs besoins devraient les emmener dans un refuge pour poissons, comme AquaLuz à Sursee. AquaLuz travaille en collaboration avec la PSA et a accueilli et pris en charge environ 17 000 poissons d’aquarium en 2020. Près de 11 000 d’entre eux ont trouvé un nouveau foyer.

Image principale
Les ménages suisses accueillent plus de 3 millions de poissons d'aquarium. © Etat de Fribourg - Staat Freiburg - Pixabay