4 Novembre 2020 -12h10

Le comité mixte de l’agriculture, où sont représentées la Suisse et l’Union européenne (UE), a ratifié l’acte protégeant dans l’UE les dénominations suisses « Jambon cru du Valais », « Lard sec du Valais » et « Zuger Kirschtorte ». En contrepartie, la Suisse protégera 77 dénominations européennes supplémentaires. L’accord est entré en vigueur le 1er novembre 2020.

© Etat de Fribourg - Staat Freiburg

Les trois dénominations suisses sont des indications géographiques protégées (IGP) ; celles-ci sont dorénavant protégées dans l’Union européenne (UE) contre toute imitation et tout usage frauduleux. En ce qui concerne la « Zuger Kirschtorte », la convention prévoit une réglementation transitoire autorisant l’emploi de l’appellation dans l’UE pendant deux ans encore.

Depuis le 1er décembre 2011, la Suisse et l’UE se garantissent réciproquement le respect de leurs AOP et de leurs IGP dans le cadre de l’accord agricole. La convention qui vient d’être passée met à jour l’annexe 12 dudit accord, qui défend déjà des appellations suisses connues, telles que « Bündnerfleisch » et « Tête de Moine ».

Une nouvelle convention devrait être négociée au début de l’an prochain pour couvrir d’autres appellations suisses dans l’UE.