Les maladies non transmissibles, la santé mentale et les addictions représentent plus de 80% des coûts de santé en Suisse. Un mode de vie sain et l'amélioration des compétences en santé peuvent réduire ces maladies ou même empêcher qu'elles se produisent.

La Stratégie nationale pour la prévention des maladies non transmissibles (stratégie MNT), dont font partie les addictions, constitue le cadre principal de la prévention dans le domaine des soins.

Selon l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la prévention dans le domaine des soins permet d’agir à différents niveaux : réduire le risque de tomber malade, atténuer l’évolution d’une maladie, améliorer la qualité de vie et l’autonomie, diminuer les besoins en soins et faire baisser les coûts. Pour que ces effets puissent se déployer pleinement, la prévention et la promotion de la santé doivent faire partie intégrante des soins. Afin d'atteindre les patients et les patientes, les futures offres de prévention devraient être intégrées dans toute la chaîne de prise en charge.

Dans cette optique, les professionnel-le-s de la santé jouent un rôle central. Ils peuvent accompagner les personnes malades ou celles présentant un risque élevé de maladie et les conseiller sur la façon d’améliorer leur santé.

Soutien de Promotion Santé Suisse

Dès 2018, Promotion Santé Suisse, en étroite collaboration avec l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), encourage la prévention dans le domaine des soins en finançant, jusqu’en 2024 et à hauteur de 5 millions de francs par an, des projets concernant les maladies non transmissibles, les addictions et la santé psychique. Ces projets s’adressent aux personnes déjà malades ou qui présentent un risque élevé de maladie. Ils améliorent la culture sanitaire et la qualité de vie des patient-e-s.

Les acteurs du domaine des soins, de la santé publique et de la collectivité sont habilités à déposer une demande auprès de Promotion Santé Suisse (lien).

La demande se fait en coordination avec les cantons : une personne de contact est définie pour chaque canton (lien).

PEPra – Prévention au cabinet médical fondée sur les preuves

Parmi les projets soutenus financièrement par Promotion Santé Suisse figure le projet PEPra – Prévention au cabinet médical fondée sur les preuves, mis en œuvre par la FMH. Ce projet vise à établir, sur la base des programmes et approches existants et codéveloppés par le corps médical, un ensemble de mesures coordonnées pour la prévention au cabinet médical (médecine ambulatoire de premier recours) fondée sur les preuves. L’accent est mis sur la prévention dans le domaine des maladies non transmissibles (MNT) ainsi que sur les maladies psychiques et l’addiction, qui peuvent être influencées positivement par un changement de comportement.

Des cours modulaires de formation continue pour les médecins constituent l’élément central de cet ensemble de mesures, dans lesquels l’entretien motivationnel (EM) joue un rôle essentiel de par son approche ciblée visant à susciter les motivations intrinsèques des patient-e-s. En complément à ces cours, une plateforme d’information en cours de préparation couvrant une multitude de sujets de prévention sera mise sur pied dans le cadre de ce projet. Il s’agira par ailleurs de faciliter le lien entre les professionnel-le-s concernés et les offres régionales existant en amont et en aval.

A l’instar de trois autres cantons, le canton de Fribourg participe activement au projet en tant que canton pilote. Le Service du médecin cantonal et le Service de la Santé publique travaillent en collaboration sur ce projet.

Publié par  Service de la santé publique

Dernière modification : 30/08/2021