Prévention des accidents de la route causés par la faune sauvage

Les accidents routiers constituent la cause principale de mort de mammifères sauvages, soit environ deux tiers des animaux retrouvés morts. Pour limiter les pertes et assurer une meilleure sécurité des usagers de la route, différentes mesures sont mises en œuvre par le Service des forêts et de la nature.

Dans un pays à forte densité de population tel que la Suisse, les besoins de déplacement des animaux les contraignent toujours à traverser des routes. Inconscients du danger, chevreuils, renards, sangliers et autres animaux expérimentent régulièrement des traversées fortuites à leurs risques et périls. Les routes cantonales et communales, au croisement de corridors à faune, constituent ainsi des points de conflit. Chaque année, plus de mille mammifères et oiseaux sont trouvés morts sur les routes fribourgeoises (voir gibier péri).

En outre, selon l’animal impliqué, les collisions peuvent s’avérer dangereuses pour les automobilistes. Afin d'augmenter la sécurité des usagers de la route et du gibier, le Service des forêts et de la nature, en collaboration avec le Service des ponts et chaussées, met en place différentes mesures :

  • Installer des systèmes d’avertissement Calstrom permettant d’alerter les usagers de la route quant à la présence de gibier et ainsi éviter des accidents en rendant attentif l’usager de la route qui peut réduire sa vitesse et rester sur ses gardes. Après quelques années d’essai, ce système semble être très convaincant.
  • Aménager des passages à faune inférieurs ou supérieurs à un obstacle (route, chemin de fer, etc.) permettant de canaliser et conduire les animaux en toute sécurité d’un côté à l’autre de l’obstacle, dans des lieux de passages prisés par la faune sauvage (corridors à faune). En plus de limiter les accidents de la route, les passages à faune constituent des éléments essentiels à l’amélioration de la connectivité des milieux naturels à grande échelle.
  • Conserver, entretenir et améliorer les corridors à faune existants.
  • Installer des avertisseurs de gibier permettant, à l’approche d’un véhicule, d’alerter les animaux et de les faire fuir avant qu’ils ne traversent la route. Après quelques années de tests, avertir les usagers de la route semble plus efficace que d’essayer d’empêcher le gibier de traverser la route.
Avertisseur de gibier

Avertisseur de gibier

SFN
Avertisseur de gibier

Avertisseur de gibier

SFN
Système d'avertissement Calstrom

Système d'avertissement Calstrom

SFN
Avertisseur de gibier
Avertisseur de gibier
Système d'avertissement Calstrom

Une réduction de la vitesse et une meilleure attention, particulièrement pendant les heures de nuit, de l'aube et du crépuscule peuvent contribuer à limiter les accidents routiers dus au à la faune sauvage.

Contact pour la thématique

Personne de référence: Elias Pesenti

Service des forêts et de la nature
Section faune, chasse et pêche
Route du Mont Carmel 5
1762 Givisiez

Tel. 026 305 23 30
Email