Chaque année, en moyenne, plus de 1500 mammifères et oiseaux sont retrouvés morts dans le canton de Fribourg. Deux tiers de ces animaux succombent d’un accident routier, la cause principale de mortalité de la faune sauvage dans le canton de Fribourg.

Blaireau accidenté © Tous droits réservés - SFN

Le Service des forêts et de la nature, avec l’aide d’autres acteurs tels que le Service des ponts et chaussées et les services de police, s’occupe de la gestion des animaux qui périssent de mort naturelle, de maladie ou de manière accidentelle.

Les statistiques du gibier péri ne représentent pas un résultat exhaustif mais peuvent donner des indices importants aux gestionnaires de la faune (explications sur la dynamique des populations, organisation des plans de tir, etc.) et reflètent, d’une certaine façon, la réalité du terrain. En accord avec les directives fédérales en la matière, plusieurs causes de mortalité sont considérées dans la catégorie « gibier péri » :

  • Âge – maladies – faiblesses ;
  • Trafic automobile ;
  • Trafic ferroviaire ;
  • Autres accidents – avalanches – chutes ;
  • Blessures par balles ;
  • Dévorés par les chiens ;
  • Pesticides et autres poisons ;
  • Machines agricoles ;
  • Proies de lynx ;
  • Proies de loup ;
  • Autres causes.

Pour chaque individu péri, outre la cause de mortalité, un maximum d’informations est récolté et saisi dans une géodatabase cantonale. Grâce aux données récoltées, le service met en œuvre des mesures de gestion permettant de limiter la mort d’animaux sauvages et d’améliorer la sécurité de la population. En effet, les animaux peuvent parfois transmettre des maladies à l’homme ou être la cause d’accidents routiers par exemple.

Que faire lors de la découverte d’un animal mort ou blessé ?

  • Ne pas toucher l’animal et ne pas s’en approcher. S’il est blessé, lui éviter tout stress supplémentaire et ne pas le pousser à fuir ;
  • Appeler immédiatement le garde-faune de la région ou la police (117) ;
  • Si l’animal fuit, noter la direction de fuite pour que le garde-faune puisse mettre en œuvre des recherches.

Prévention des accidents de la route causés par la faune sauvage

Les accidents routiers constituent la cause principale de mort d’animaux sauvages (environ deux tiers des animaux retrouvés morts). Pour limiter les pertes et assurer une meilleure sécurité des usagers de la route, différentes mesures sont mises en œuvre.

Sauvetage des faons

De nombreux faons sont tués ou gravement blessés par des machines agricoles chaque année au moment de la fauche des prairies. À ce constat, il convient de remarquer également la perte d'innombrables petits animaux tels que des levrauts et oiseaux nichant dans les champs.

Contact pour la thématique

Personne de référence: Elias Pesenti

Service des forêts et de la nature
Section faune, chasse et pêche
Route du Mont Carmel 5
1762 Givisiez

Tel. 026 305 23 30
Email