Plan d’affectation cantonal pour le site Agrico : La DAEC fixe des conditions pour assurer le développement d’un site industriel tourné vers le futur

17 Décembre 2021 - 12H00

La Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions (DAEC) approuve le plan d'affectation cantonal (PAC) pour le développement du site AgriCo à Saint-Aubin. Elle fixe un certain nombre de conditions dans l’objectif de développer un campus dédié à l’innovation agroalimentaire, un site durable et exemplaire, notamment en matière de mobilité et d’énergie. La décision d'approbation, publiée aujourd’hui dans la Feuille officielle du canton de Fribourg, peut faire l'objet d'un recours dans les 30 jours.

Le PAC pose le cadre général, les principes ainsi que les mesures urbanistiques et paysagères pour un développement coordonné et réfléchi du site de 277'000 m2 acquis par l’Etat de Fribourg en 2017. Pensé comme outil pour créer des synergies sur plusieurs niveaux et garantir une bonne qualité de vie et d’urbanisation, il permettra, dans le cadre d’un site industriel, de mettre en valeur les particularités architecturales et patrimoniales du site d’origine, en coordonnant plusieurs politiques sectorielles.

Le PAC fixe les conditions pour développer un site agréable pour y travailler, mais aussi pour y vivre. Les questions de mobilité ont été particulièrement discutées. Le PAC fixe notamment des conditions de réduction des besoins en stationnement et une gestion de la mobilité centralisée au niveau du site et non plus de chaque entreprise. Il met ainsi l’accent sur des flux de mobilité douce et piétonne à travers le périmètre et des espaces publics de qualité. En matière d’énergie, le concept établi prévoit une utilisation rationnelle de l’énergie et, à terme, 100% d’énergies renouvelables.

Le PAC a été mis à l’enquête le 23 avril 2021. Il a suscité 10 oppositions (4 communes dont 3 vaudoises, 2 associations et 4 particuliers). Des séances de conciliation avec les opposants se sont déroulées du 5 juillet au 26 octobre 2021. Suite à ces séances, deux oppositions ont été retirées.

La décision d’approbation et les décisions sur les oppositions ont fait l’objet d’une publication dans la Feuille officielle du 17 décembre. Les opposants ont la possibilité de recourir auprès du Tribunal cantonal dans un délai de 30 jours.