10 Novembre 2021 - 16H01

Avec la migration saisonnière des oiseaux et la découverte de plusieurs cas de grippe aviaire en Europe, le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (SAAV) recommande de s’assurer que toutes les mesures de biosécurité soient appliquées correctement par les détenteurs de volailles domestiques.

Les cas de grippe aviaire confirmés chez les oiseaux sauvages en Europe sont en augmentation depuis octobre 2021. La plupart ont été détectés en Allemagne, tous au nord du pays, à l’exception d’un cas en Bavière, proche de la frontière tchèque.

Des foyers de grippe aviaire ont également été enregistrés chez des oiseaux détenus en captivité, notamment au Kosovo, dans un parc avicole de 20'000 volailles, en Estonie, au Nord de l’Allemagne et au Royaume-Uni.

En France, le Ministère de l’Agriculture a par ailleurs publié, le 5 novembre 2021, un arrêté qui demande notamment aux éleveurs de confiner leurs volailles. Et ce au vu de la multiplication des cas dans les pays voisins. L’ensemble du territoire métropolitain est placé en risque «élevé».

Mesures préventives pour les détenteurs de volailles domestiques

La Suisse est concernée actuellement par la migration saisonnière des oiseaux. Il est donc impératif que les détenteurs de volailles domestiques prennent les mesures de biosécurité préventives qui s’imposent, à savoir respecter des règles d’hygiène strictes en procédant aux désinfections utiles pour les bottes, les vêtements et les mains. Ces prescriptions sont valables également pour les visiteurs extérieurs.

En vue des arrivées actuelles d’anatidés sauvages, il est par ailleurs très fortement recommandé aux aviculteurs dans la bande des 5 km des bords des lacs naturels - Neuchâtel et Morat – de sortir leurs volailles uniquement dans des jardins d’hiver non accessibles aux oiseaux sauvages jusqu’à la fin de l'hiver.

Obligation d’enregistrement

Enfin, les aviculteurs sont priés de mener des contrôles actifs sur l’état de santé de leurs volailles et d’annoncer au vétérinaire cantonal tout animal présentant des symptômes suspects.  

Pour rappel, l'enregistrement des élevages de volaille est obligatoire depuis le 1er janvier 2010. Cette obligation concerne également les élevages à titre d’activité de loisir. Les détenteurs professionnels ou amateurs de volailles doivent annoncer leur détention auprès du Service de l’Agriculture du canton de Fribourg (SAgri). Si votre détention n’était pas encore annoncée à ce Service, nous vous invitons à prendre contact avec eux dès à présent (courriel: sagri@fr.ch / T: 026.305.23.00).

Vigilance également pour la population

La vigilance est de mise pour la population. Toute découverte de trois cadavres ou plus d’oiseaux sauvages sur un même site en l’espace de 24 heures doit être annoncée rapidement au garde-faune ou au SAAV, qui ordonnera les examens nécessaires. Les cadavres ne doivent pas être touchés, mais signalés par exemple avec un petit drapeau ou des rubans de signalisation. Les contacts des gardes-faune du canton de Fribourg sont disponibles en ligne, sur le site Internet de l’Etat de Fribourg.

Plus d'informations sur le site de l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires

Image principale
La volaille domestique doit être séparée strictement des oiseaux sauvages pour empêcher la propagation de la grippe aviaire.
La volaille domestique doit être séparée strictement des oiseaux sauvages pour empêcher la propagation de la grippe aviaire. © Etat de Fribourg - Staat Freiburg