Retour
Parcs-relais
Parcs-relais © Tous droits réservés

Plan sectoriel des parcs-relais

Parcs-relais
Parcs-relais © Tous droits réservés

Un parc relais est un espace de stationnement destiné à inciter les automobilistes à accéder dans les zones urbaines en transports publics. Afin de disposer d’une planification, le Service de la mobilité a réalisé une étude sur les parcs-relais aux gares ferroviaires du canton de Fribourg. Cette planification a été adoptée par le Conseil d'Etat le 18 décembre 2018

Buts et méthodologie

Cette étude, réalisée en 2017, porte sur l’ensemble des 66 gares et haltes ferroviaires du canton de Fribourg à l’horizon 2035. Les arrêts de bus de Farvagny-le-Grand, Le Mouret village, Plaffeien Dorf et Tafers Dorf, situés dans des régions non desservies par le train, ont également été inclus, ce pour éviter que des parcs-relais ne concurrencent les lignes de bus régionales.

Le but était :

  • d’analyser la situation actuelle aux abords des gares ferroviaires
  • d’estimer la clientèle potentielle
  • d’estimer le dimensionnement des parcs-relais (voitures et vélos) existants ou à créer à chaque gare du canton de Fribourg

L’estimation de la clientèle potentielle a été faite notamment en fonction d’un rabattement vers la halte ferroviaire la plus proche. Les pendulaires domiciliés à moins de 500 m d’une gare ou à l’intérieur d’un réseau de bus urbain (Agglomération de Fribourg et Mobul) n’ont pas été comptabilisés : ils sont susceptibles de se rendre à pied ou en bus à la gare la plus proche. Les différentes gares ont par ailleurs été classées en cinq catégories en fonction de la qualité de leur desserte et du nombre de clients potentiels présents dans leur bassin-versant.

Places de stationnement pour voitures

Le dimensionnement du nombre de places de stationnement pour voitures de chaque parc-relais a été estimé en fonction d’un objectif de rabattement de 4% du nombre de clients potentiels vers la gare la plus proche de leur domicile. Cette estimation a permis d’identifier que environ 1080 places supplémentaires sont nécessaires. A ce nombre, il faut ajouter celles à réaliser en ouvrage. Il est en effet recommandé de réaliser des parcs-relais en ouvrage (parking souterrain ou en silo) à proximité immédiate des gares des centres régionaux (Bulle, Châtel-St-Denis, Düdingen, Estavayer-le-Lac, Murten/Morat et Romont mais aussi Givisiez)

Places de stationnement pour vélos

Il est préconisé d’aménager entre une et quatre cases de stationnement vélos pour dix voyageurs quittant la gare (norme VSS SN 640 065). L’étude a identifié que, sans tenir compte de la gare de Fribourg/Freiburg et en prenant la valeur d’une place pour dix voyageurs, il faudrait au total près de 2700 places de stationnement pour les vélos. Il en existe déjà environ 900. On peut donc estimer à près de 1800 le nombre de places à aménager.

Le plan sectoriel, un instrument de planification

Cette étude permet au canton de disposer d’un instrument de planification des parcs-relais (plan sectoriel des parcs-relais).

Les estimations de cette étude sont indicatives. Les aménagements nécessaires sont à réaliser par les entreprises de transport ou, éventuellement, par les communes concernées ou des privés.

Documents liés

Actualités liées