Plus de 6'500 espèces de champignons sont pour l’heure recensées en Suisse, soit le double du nombre de fleurs. Dans le canton de Fribourg, des mesures de protection ont été mises en place (restriction de la récolte) ainsi qu'une réserve mycologique dans la forêt domaniale de la Chanéaz.

Cortinarius varius
Cortinarius varius © Tous droits réservés - François Ayer
Champignons

La Suisse compte actuellement plus de 6'500 espèces de champignons recensées, e qui correspond au double du nombre de fleurs. On estime qu'il pourrait y en avoir 8000 en tout. En comparaison avec les 14'000 espèces de champignons européens, la diversité mycologique en Suisse est exceptionnelle. Au niveau mondial, 120'000 espèces ont été décrites, auxquelles s'ajoutent chaque année une centaine d'autres. Il devrait donc y avoir autant d'espèces de champignons que de plantes à fleurs.


Dans le canton de Fribourg, vu l'intérêt porté aux champignons comestibles, des mesures de protection ont été mises en place. En effet, l'attention du public se focalise surtout sur les champignons supérieurs, plus particulièrement sur quelques espèces comestibles et toxiques, bien que le groupe des champignons soit incroyablement plus riche et diversifié.

Craterellus cornucopioides
Craterellus cornucopioides © Tous droits réservés - François Ayer
Craterellus cornucopioides
Prescriptions concernant la récolte des champignons

Dans le canton de Fribourg, l'art. 26 du règlement cantonal sur la protection de la nature et du paysage précise les règles à respecter.

Art. 26 Champignons
¹ La cueillette de champignons à des fins domestiques ou lucratives est autorisée avec les restrictions suivantes:
 a) elle est limitée à une quantité de deux kilos par personne et par jour, toutes espèces confondues;
b) elle est autorisée uniquement de 7 à 20 heures.

²Ces restrictions ne s'appliquent pas dans les jardins et vergers situés à proximité des habitations; le Service peut en outre accorder des dérogations pour les besoins de la formation ou de la recherche. 
³ Les dispositions plus restrictives qui régissent les espèces et biotopes protégés, les réserves naturelles et les réserves mycologiques demeurent réservées.

Par ailleurs, certaines espèces sont protégées par l'Ordonnance fédérale sur la Protection de la Nature et du Paysage (annexe 2). Il est donc formellement interdit de les ramasser.

Contrôle des champignons

Selon la législation en vigueur, le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires est chargé d'habiliter les contrôleuses et contrôleurs officiel-le-s œuvrant sur le territoire du canton.

Champignon comestible bd
Champignon comestible bd © Tous droits réservés
Champignon comestible bd

Le document ci-dessous présente les lieux de contrôle des champignons dans le canton de Fribourg et comprend les noms des contrôleuses et contrôleurs reconnus par le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires au sens de l'article 9 de la Loi du 13 juin 2007 sur la sécurité alimentaire (RSF 821.30.1).

La forêt domaniale de la Chanéaz - réserve mycologique

La forêt domaniale de La Chanéaz accueille une réserve mycologique depuis 1975. A la suite de l’abandon des recherches scientifiques en 2008, le périmètre de la réserve a été adapté et le sentier didactique remis à jour.

Bienvenue dans la réserve mycologique de la Chanéaz
Bienvenue dans la réserve mycologique de la Chanéaz © Tous droits réservés
Bienvenue dans la réserve mycologique de la Chanéaz

La réserve mycologique de La Chanéaz, situé sur le territoire de la commune de Montagny, a été créée par un arrêté datant du 9 juin 1975. Cette réserve avait pour but de réaliser des études scientifiques approfondies sur les champignons, ceci dans une forêt type du Plateau. De nombreuses publications scientifiques, reconnues dans toute l'Europe, ont d'ailleurs été publiées.

Après la fin des recherches à long terme, la surface de cette réserve a été réduite à 3,6 ha. Elle reste néanmoins représentative de la diversité de ses milieux et garantit le maintien d'une surface témoin pour l'avenir. Elle permet également l'observation des réactions des champignons aux influences de l'environnement sans le facteur récolte, étant donné qu’à l'intérieur de la réserve, la cueillette, l'arrachage des champignons sont strictement interdits. Le nouveau sentier mycologique passe à proximité de cette réserve.

Plus de 240 visites guidées pour des organes officiels, des associations et surtout les enfants des écoles ont été organisées sur l’ancien sentier mycologique didactique, associé à la réserve et créé en 1992 en collaboration avec l'institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL). Les visites, guidées ou libres, ainsi que les expositions temporaires qui ont été organisées ont apporté, à toutes les personnes intéressées, une réponse à leur besoin d'information, d'instruction et de vulgarisation en matière d'écologie des champignons. Le nouveau sentier de 1,8 km suit ce même objectif. Il est accessible à tous librement. La Société fribourgeoise de mycologie organise des visites guidées sur inscription. Le sentier mycologique didactique sert à la vulgarisation des symbioses entre forêt et champignons.

Réservation pour les visites :
Olivier Hauser : 079 212 41 61 / olivier-hauser@bluewin.ch
Yvette Louis :   079 543 80 94

⇒ Retour à la page d'accueil du Secteur Forêt
⇒ Retour à la page des forêts domaniales 
⇒ 4ème arrondissement forestier
⇒ La sécurité alimentaire (SAAV)

Actualités liées