Biodiversité en milieu bâti - des idées pour des privés

Vous pouvez inviter la nature chez vous ! En aménageant votre jardin ou balcon de manière naturelle, votre cadre de vie sera nettement plus coloré et offrira des refuges pour de nombreux animaux et plantes. Observez les papillons sur vos prairies fleuries, écoutez les chants des oiseaux hôtes de vos haies et peut être verrez-vous passer un hérisson le soir.

Souvent, des actions simples font une grande différence au niveau écologique et améliorent en même temps votre qualité de vie.

Invitez la nature dans votre jardin ou sur votre balcon

Invitez la nature dans votre jardin ou sur votre balcon
Agrandir Invitez la nature dans votre jardin ou sur votre balcon © Tous droits réservés
Invitez la nature dans votre jardin ou sur votre balcon

Voici une proposition d'aménagements simples que vous pouvez réaliser chez vous :

Plus de détails sur ces actions peuvent être trouvés dans le miniguide de la Salamandre.

Participez à la charte des Jardins

La Charte des jardins explique dix bonnes pratiques à adopter pour favoriser la nature dans un jardin. En  signant la charte, vous prenez l'engagement moral d'entretenir et d'aménager votre terrain pour favoriser la survie de la petite faune sauvage comme le hérisson, les papillons, les oiseaux et vous préservez une diversité au niveau floristique.

 

Participez à la charte des Jardins
Agrandir Participez à la charte des Jardins © Tous droits réservés
Participez à la charte des Jardins

Plantez une haie vive d'essences indigènes

Plantez une haie vive d'essences indigènes
Agrandir Plantez une haie vive d'essences indigènes © Tous droits réservés
Plantez une haie vive d'essences indigènes

 

Si vous plantez une haie, privilégiez la haie vive composée de différentes essences indigènes souvent très colorés au lieu de planter une haie monotone et sans valeur écologique comme la haie de thuyas et de lauriers cerises.

 

Ne plantez pas d'espèces exotiques envahissantes (néophytes)

Les plantes exotiques envahissantes ont une croissance rapide et/ou un taux de reproduction élevé qui menacent la végétation indigène et donc la biodiversité. Les essences figurant sur la liste noire des espèces envahissantes ne doivent pas être  plantées. Malgré le fait qu'elles menacent la biodiversité, ces plantes sont souvent encore vendues dans des centres de jardinage. Les néophytes les plus courants qui se retrouvent dans les jardins sont (entre autres):

 

  • l'arbre à papillons (buddleia de David)
  • la verge d'or (solidage)
  • le laurier-cerise
  • la renouée du Japon
  • le robinier faux acacia
  • la fausse massette
Ne plantez pas d'espèces exotiques envahissantes (néophytes)
Agrandir Ne plantez pas d'espèces exotiques envahissantes (néophytes) © Tous droits réservés
Ne plantez pas d'espèces exotiques envahissantes (néophytes)