3 Septembre 2020 -15h07

Matthieu Loup sera, dès le 1er janvier 2021, le nouveau Conseiller juridique de la Préfecture de la Sarine, en charge des projets régionaux et de l’appui aux communes. Fort de l’expérience de la crise Covid, son cahier des charges comprendra également des tâches de supervision des services de protection à la population et de coordination des communes lors de situations de crise.

Conseiller juridique
Conseiller juridique © Tous droits réservés

Matthieu Loup sera, dès le 1er janvier 2021, le nouveau Conseiller juridique de la Préfecture de la Sarine, en charge des projets régionaux (fusions de communes, plan directeur régional, regroupement des corps de sapeurs-pompiers, etc.) et de l’appui aux communes (renseignements juridiques, avis de droit, révisions de règlements, etc.). Fort de l’expérience de la crise Covid, son cahier des charges comprendra également des tâches de supervision des services de protection à la population et de coordination des communes lors de situations de crise.

Né en 1991 et actif dès 2008 comme membre du parlement européen des jeunes, Matthieu Loup a été élu en 2011 au sein du Conseil général de la Commune de Marly, dont il a rejoint la commission financière. Depuis 2016, il est membre du Conseil général de la Commune de Fribourg et siège à la commission financière, ainsi qu’à la commission de fusion. Titulaire en 2016 d’un master en droit de l’Université de Fribourg, puis assistant de 2016 à 2018 à la Chaire de Droit international public et de droit européen, auprès de la Professeur Samantha Besson, il a obtenu cette année son brevet d’avocat.

Membre de la Commission fédérale pour l’enfance et la jeunesse depuis 2016 et juge assesseur auprès du Tribunal des baux de la Sarine depuis 2018, M. Loup est également actif dès 2012 sur le plan associatif, comme vice-président du Comité cantonal fribourgeois de l’Asloca. Il préside par ailleurs la section PS de la Ville de Fribourg, fonction qu’il quittera lors de la prochaine assemblée générale, prévue au printemps prochain. M. Loup quittera également sa charge élective actuelle de conseiller général et l’ensemble des fonctions qui y sont liées d’ici à la fin de la législature actuelle.

M. Loup prendra ses fonctions à temps partiel dès la fin septembre, afin de bénéficier de l’appui et de la transmission graduelle des dossiers de la part du titulaire actuel du poste, Yvan Roeske. Agé de 32 ans et avocat de formation, M. Roeske se consacrera quant à lui désormais aux activités juridictionnelles de la Préfecture (secteur pénal, recours administratifs, permis de construire) au profit des deux Lieutenants de Préfets, Tatiana Veth et Patrick Nicolet. M. Roeske reprendra en effet, dès le 1er janvier prochain, le poste laissé vacant par Isabelle Geiser, 51 ans, récemment nommée comme greffière au Tribunal pénal fédéral, à Bellinzone. La Préfecture de Sarine remercie Yvan Roeske pour le travail réalisé au profit des projets d’importance régionale. Elle félicite également Mme Geiser pour sa nomination et lui souhaite plein succès dans sa nouvelle fonction.