Le Conseil d’Etat déclare l’état de situation extraordinaire et remet en place son Organe cantonal de conduite

30 Octobre 2020 -11h08

Lors d’un point presse organisé ce matin à Fribourg, le Conseil d’Etat in corpore a annoncé le passage du canton en situation extraordinaire et la mise en place de son Organe cantonal de conduite. Il a également sollicité l’appui subsidiaire de l’armée afin de soutenir le HFR.

Covid19
Covid19 © Tous droits réservés

La situation en lien avec le coronavirus évolue rapidement en Suisse, et le canton de Fribourg subit, comme ses voisins, une augmentation très importante du nombre de cas ces dernières semaines. Compte tenu de l'évolution de l'épidémie sur les plans international, national et cantonal, le Conseil d'Etat déclare le territoire cantonal en état de situation extraordinaire et décide de remettre sur pied l'Organe cantonal de conduite (OCC). Il a également sollicité l’appui subsidiaire de l’armée, afin de soutenir le HFR. Aux côtés des militaires, la protection civile fribourgeoise renforcée d’un détachement de la protection civile vaudoise et de civilistes sera également à l’oeuvre dans le canton de Fribourg. Enfin, il a délégué à la Direction de la santé et des affaires sociales et à la Direction de la sécurité et de la justice la compétence de préparer les mesures urgentes utiles.

Par voie d’ordonnance, le Conseil d’Etat déclare donc le territoire cantonal en état de situation extraordinaire en vertu de l’art. 117 de la Constitution cantonale, ce qui signifie que compétence lui est octroyée de prendre toutes les mesures nécessaires pour parer aux dangers sérieux, directs et imminents. Il a informé ce matin la présidence du Grand Conseil et les chefs de groupe ainsi que le président de la CFG en ce sens, en insistant sur le fait que dans la mesure du possible, il n’entendrait en principe pas se substituer aux prérogatives du pouvoir législatif tant que ce dernier siégera. Cet état de situation extraordinaire est décrété jusqu’au 30 novembre 2020. Si la situation sanitaire l'exige, sa durée de validité peut être prolongée.

De son côté, l’OCC a pour mission de proposer au Conseil d’Etat toutes les mesures nécessaires à une prise en charge sanitaire pérenne de toutes les personnes touchées, ainsi qu’à la continuité des mesures et organisations de prise en charge sanitaire et sécuritaire. L’OCC est dirigé par M. Christophe Bifrare, Chef du Service de la protection de la population et des affaires militaires. Il regroupe des représentants des différentes autorités sanitaires et sécuritaires cantonales.

Enfin, le Conseil d’Etat a pris connaissance des mesures de la Confédération annoncées mercredi après-midi et mandaté l’OCC afin d'analyser les éventuelles divergences avec celles du canton. Dans le domaine des écoles par exemple, s’il analysera ultérieurement la nécessité d’adapter les mesures cantonales prises le 22 octobre 2020, il a d’ores et déjà décidé le port du masque obligatoire pour les élèves qui fréquentent le cycle d’orientation ainsi que pour l’ensemble du personnel enseignant, administratif et technique qui oeuvre dans toutes les écoles de la scolarité obligatoire. Le Conseil d’Etat rappelle que le masque est considéré comme un effet personnel de l’élève et par conséquent à charge des parents.

Hotlines

Pour rappel, le canton dispose de deux hotlines pour répondre aux questions de la population :
> Hotline « Vie quotidienne », 026 552 60 00, tous les jours, 8h30–12h00 / 13h30–17h00
> Hotline « Santé », 084 026 1700, tous les jours de 9h à 17h

© Tous droits réservés