Informations sur le coronavirus relatives aux symptômes, aux règles d'hygiène et de conduite, à la procédure à suivre en cas de symptômes ou de contact avec une personne infectée, à la possibilité d'un soutien psychologique et pour les professionnels de la santé

Hotline santé: 084 026 1700

Tous les jours de 9h00 à 17h00 - appel payant (frais de communication)

  • Pour tout problème de santé lié au Covid-19, appelez d’abord votre médecin traitant
  • La hotline répond aussi aux questions en lien avec la vaccination.
  • Uniquement pour les questions de santé des citoyens et des professionnels de la santé

Vous pouvez vous adresser par mail à cette adresse: covidtracing@fr.ch

Informations sur la vaccination contre le COVID-19

 

Transmission, symptômes, évolution et personnes vulnérables

Comment le virus se transmet-il ?

Le virus se transmet le plus souvent par contact étroit et prolongé, par exemple quand on se tient à moins de 1,5 mètre d’une personne infectée, sans respecter les mesures de protection. Plus le contact est long et rapproché, plus le risque d'infection augmente. Le virus se transmet par :

  • Lorsqu’une personne infectée respire, parle, éternue ou tousse, des gouttelettes contenant le virus peuvent se déposer directement sur les muqueuses du nez, de la bouche ou des yeux d'autres personnes se trouvant à proximité immédiate (moins de 1,5 m). 

  • Une transmission par aérosols est possible sur de courtes distances, mais également sur de plus longues distances. Ce type de transmission se produit surtout dans les petits espaces intérieurs mal aérés, où les aérosols peuvent s’accumuler de manière prolongée. Ce phénomène peut jouer un rôle, notamment lors d’activités entraînant une forte respiration, p. ex. lorsqu’on fait un travail physique ou du sport, parle très fort ou chante.

  • Lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue, des gouttelettes infectieuses peuvent se déposer sur leurs mains ou des surfaces à proximité. Une autre personne peut être infectée si ses mains entrent en contact avec ces gouttelettes puis touchent sa bouche, son nez ou ses yeux.

​​​​​​Quels sont les symptômes ?

Le nouveau coronavirus peut se manifester de différentes manières.

    • Affection aiguë des voies respiratoires (maux de gorge, toux (surtout sèche), insuffisance respiratoire, douleurs dans la poitrine)
    • Fièvre
    • Perte soudaine de l’odorat et/ou du goût
    • Maux de tête
    • Faiblesse générale, sensation de malaise
    • Douleurs musculaires
    • Rhume
    • Symptômes gastro-intestinaux (nausées, vomissements, diarrhée, maux de ventre)
    • Éruptions cutanées

Les symptômes peuvent être de gravité variable ; ils peuvent aussi être faibles. Des complications de type pneumonie sont également possibles.

Vous trouverez des informations sur les effets à long terme du COVID-19 sur le site de l’OFSP.

Comment la maladie évolue-t-elle ?

Les cas de maladies liés au nouveau coronavirus peuvent évoluer très différemment.

  • Certaines personnes n’ont aucun symptôme. Par conséquent, elles ne savent pas qu’elles sont infectées et peuvent dès lors transmettre le nouveau coronavirus sans le savoir.

  • Pour la grande majorité des personnes infectées, l’évolution de la maladie est bénigne. Des symptômes apparaissent donc, mais ils restent bénins et ne durent que quelques jours.

  • Chez certaines personnes, les symptômes s’aggravent et un traitement hospitalier est nécessaire. L’évolution peut être sévère à tout âge : chez les enfants et les adolescents, une telle évolution est très rare. Par contre, les personnes vulnérables présentent un risque accru d’évolution sévère.

    Après une infection au coronavirus, certaines personnes ressentent souvent des symptômes pendant plusieurs semaines ou mois. Vous trouverez des informations sur les effets à long terme du COVID-19 sur le site de l’OFSP.

  • Chez certaines personnes, les symptômes liés aux voies respiratoires s’aggravent tellement qu’elles ont besoin de soins intensifs. Alors, une ventilation artificielle est mise en place pour soutenir les fonctions pulmonaires.

Qui sont les personnes vulnérables ?

Le nouveau coronavirus peut être dangereux pour certaines personnes, car elles peuvent développer une forme sévère de la maladie. Les personnes vulnérables sont :

  • Le risque de complications en cas d’infection au nouveau coronavirus augmente avec l’âge. En outre, le taux d’hospitalisation augmente à partir de 50 ans. Par ailleurs, une maladie préexistante accroît encore ce risque.

  • Les femmes enceintes atteintes du COVID-19 pourraient courir un risque accru d’évolution sévère.

  • Les adultes atteints de la trisomie 21 présentent un risque accru d'évolution sévère. Ils sont donc considérés comme des personnes vulnérables.

  • hypertension artérielle, maladies cardiovasculaires, diabète, maladies des poumons et des voies respiratoires, cancer, faiblesse immunitaire due à une maladie ou à un traitement, obésité (IMC ≥ 35 kg/m2), cirrhose du foie, insuffisance rénale (FICHE INFO OFSP)

  • Aide et prise en charge pour les personnes vulnérables dans le canton de Fribourg - plus d'informations

 

Comment se protéger et protéger les autres ?

La meilleure façon de vous protéger et de protéger les autres d’une infection est de vous faire vacciner et de respecter les règles d’hygiène et de conduite. Il est également important de vous faire tester ou de vous placer en isolement ou en quarantaine si nécessaire.

Règles d'hygiène et de conduite
Règles d'hygiène et de conduite © Etat de Fribourg - Staat Freiburg
Règles d'hygiène et de conduite

Vaccination

Nous vous recommandons de vous faire vacciner contre le coronavirus. En effet, la vaccination constitue la meilleure protection contre une infection au COVID-19, contre sa transmission et contre les éventuelles conséquences à long terme.

Règles d’hygiène et de conduite

  • Se laver soigneusement les mains (VIDEO)
  • Ne pas se serrer la main
  • Tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude (VIDEO)
  • Aérer plusieurs fois par jour
  • Garder ses distances (1,5 mètre)
  • Porter un masque en cas d’obligation ou quand on ne peut pas garder ses distances. L'Etat prévoit le remboursement du masque facial uniquement pour les bénéficiaires de prestations complémentaires (AVS/AI) qui ne séjournent pas dans un home. Sur demande, ces derniers peuvent ainsi obtenir une participation aux coûts des masques de protection contre le coronavirus. Son montant est de 30 francs pour l’année 2021 et par membre de famille inclus dans le calcul de la prestation complémentaire. Le formulaire de remboursement doit être renvoyé au plus tard jusqu’au 31 décembre 2021.
  • Travailler si possible à domicile
  • Respecter le nombre maximum de personnes (enfants compris) pour les manifestations et rassemblements
  • Se rendre chez le médecin ou aux urgences seulement après avoir téléphoné

Test, traçage, isolement et quarantaine

  • En cas de symptômes, se faire tester immédiatement et rester à la maison
  • Se faire tester régulièrement, même sans symptômes
  • Fournir les coordonnées complètes pour le traçage
  • Interrompre les chaines de transmission avec l’application SwissCovid
  • En cas de test positif, il faut se placer en isolement.
  • En cas de contact étroit avec une personne testée positive ou de retours de voyage ou de voyage vers la Suisse en provenance d’un État ou d’une zone où circule un variant préoccupant  : il faut se placer en quarantaine. Certaines personnes sont exemptées de l’obligation de se mettre en quarantaine.

Liens utiles


 

Que faire en cas de symptômes et après un contact avec une personne infectée ? Informations sur l’isolement et la quarantaine


 

Soutien psychologique

  • Vous trouverez différents numéros utiles et ressources ici et ici.

 

Informations pour les professionnels de la santé


 

Informations sur les tests répétitifs à large échelle


 

Retour page principale COVID-19
Publié par  Coronavirus COVID-19

Dernière modification : 20/10/2021