Chapeau
Informations générales sur le coronavirus relatives aux symptômes, aux principes de base, à la procédure à suivre en cas de symptômes, informations sur la possibilité d'un soutien psychologique dans le canton et pour les professionnel-le-s de la santé.

HOTLINES SANTE

Ligne infos de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) : 058 463 00 00 - lundi à vendredi de 8h à 18h

Hotline du canton de Fribourg : 080 026 1700 - appel gratuit - Pour toutes les questions notamment en lien avec la vaccination, les questions de santé des citoyens et des professionnel-le-s de la santé

  • Pour tout problème de santé lié au COVID-19, appelez d’abord votre médecin traitant

Vous pouvez vous adresser par mail à cette adresse: covidtracing@fr.ch. En raison du nombre important de contaminations, les délais de traitement sont plus longs, merci pour votre compréhension.

Informations sur la vaccination contre le COVID-19

Transmission, symptômes, évolution et personnes vulnérables

Comment le virus se transmet-il ?

Le virus se transmet le plus souvent par contact étroit et prolongé, par exemple quand on se tient à moins de 1,5 mètre d’une personne infectée, sans respecter les mesures de protection. Plus le contact est long et rapproché, plus le risque d'infection augmente. Le virus se transmet par :

  • Lorsqu’une personne infectée respire, parle, éternue ou tousse, des gouttelettes contenant le virus peuvent se déposer directement sur les muqueuses du nez, de la bouche ou des yeux d'autres personnes se trouvant à proximité immédiate (moins de 1,5 m). 

  • Une transmission par aérosols est possible sur de courtes distances, mais également sur de plus longues distances. Ce type de transmission se produit surtout dans les petits espaces intérieurs mal aérés, où les aérosols peuvent s’accumuler de manière prolongée. Ce phénomène peut jouer un rôle, notamment lors d’activités entraînant une forte respiration, p. ex. lorsqu’on fait un travail physique ou du sport, parle très fort ou chante.

  • Lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue, des gouttelettes infectieuses peuvent se déposer sur leurs mains ou des surfaces à proximité. Une autre personne peut être infectée si ses mains entrent en contact avec ces gouttelettes puis touchent sa bouche, son nez ou ses yeux.

Quels sont les symptômes ?

L'infection par le coronavirus peut se manifester de différentes manières. Les symptômes les plus courants sont :

  • Affection aiguë des voies respiratoires (maux de gorge, toux (surtout sèche), insuffisance respiratoire, douleurs dans la poitrine)
  • Fièvre
  • Perte soudaine de l’odorat et/ou du goût
  • Maux de tête
  • Faiblesse générale, sensation de malaise
  • Douleurs musculaires
  • Rhume
  • Symptômes gastro-intestinaux (nausées, vomissements, diarrhée, maux de ventre)
  • Éruptions cutanées

Les symptômes sont plus ou moins sévères et peuvent changer en fonction des variants. Ils peuvent aussi être faibles. Un simple rhume peut déjà être le signe d’une infection. Des complications de type pneumonie sont également possibles.

Vous trouverez des informations sur les effets à long terme du COVID-19 sur le site de l’OFSP.

Comment la maladie évolue-t-elle ?

Les cas de maladies liés au coronavirus peuvent évoluer très différemment.

  • Certaines personnes n’ont aucun symptôme. Par conséquent, elles ne savent pas qu’elles sont infectées et peuvent dès lors transmettre le coronavirus sans le savoir.

  • Pour la grande majorité des personnes infectées, l’évolution de la maladie est bénigne. Des symptômes apparaissent donc, mais ils restent bénins et ne durent que quelques jours.

  • Chez certaines personnes, les symptômes s’aggravent et un traitement hospitalier est nécessaire. L’évolution peut être sévère à tout âge : chez les enfants et les adolescents, une telle évolution est très rare. Par contre, les personnes vulnérables présentent un risque accru d’évolution sévère.

    Après une infection au coronavirus, certaines personnes ressentent souvent des symptômes pendant plusieurs semaines ou mois. Vous trouverez des informations sur les effets à long terme du COVID-19 sur le site de l’OFSP.

  • Chez certaines personnes, les symptômes liés aux voies respiratoires s’aggravent tellement qu’elles ont besoin de soins intensifs. Alors, une ventilation artificielle est mise en place pour soutenir les fonctions pulmonaires.

Qui sont les personnes vulnérables ?

Le coronavirus peut être dangereux pour certaines personnes, car elles peuvent développer une forme sévère de la maladie, en particulier les personnes non-vaccinées et/ou qui n’ont pas été infectées par le coronavirus et les personnes vulnérables :

  • Le risque de complications en cas d’infection au coronavirus augmente avec l’âge. En outre, le taux d’hospitalisation augmente à partir de 50 ans. Par ailleurs, une maladie préexistante accroît encore ce risque.

  • Les femmes enceintes atteintes du COVID-19 présentent un risque accru d’évolution sévère.

  • Les adultes atteints de la trisomie 21 présentent un risque accru d'évolution sévère. Ils sont donc considérés comme des personnes vulnérables.

  • hypertension artérielle, maladies cardiovasculaires, diabète, maladies des poumons et des voies respiratoires, cancer, faiblesse immunitaire due à une maladie ou à un traitement, obésité (IMC ≥ 35 kg/m2), cirrhose du foie, insuffisance rénale

  • Aide et prise en charge pour les personnes vulnérables dans le canton de Fribourg - plus d'informations

 

Comment se protéger et protéger les autres ?

Suite à la levée des mesures, la responsabilité individuelle gagne en importance. La façon de se protéger et de protéger les autres dépend de notre propre conduite.

Principes de base

  • Se faire vacciner : Nous vous recommandons de vous faire vacciner contre le coronavirus. En effet, la vaccination constitue la meilleure protection contre une infection au COVID-19, contre sa transmission, contre les formes graves de la maladie et contre les éventuelles conséquences à long terme. Plus d’informations sur la vaccination contre le COVID-19
  • Porter un masque : Si vous le souhaitez, vous pouvez continuer de porter un masque. Cette mesure permet de vous protéger et de protéger les autres. Elle peut également s’avérer indiquée si vous avez des contacts avec des personnes vulnérables.
  • Aérer les pièces fermées plusieurs fois par jour : L’aération diminue la concentration des coronavirus dans les pièces et permet de réduire le risque de transmission.
  • Se laver soigneusement les mains (VIDEO) ou les désinfecter régulièrement
  • Tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude (VIDEO)

Vous faites partie des personnes vulnérables ou souhaitez vous protéger davantage. Que pouvez-vous faire ?

En plus des principes de base , vous pouvez appliquer les mesures suivantes :

  • Observez votre état de santé : surveillez votre état de santé et faites-vous tester en cas de symptômes.
  • Portez un masque : le port d’un masque de protection respiratoire peut s’avérer pertinent dans les pièces ou les situations où un risque élevé de transmission existe (p. ex., zones fermées et mal aérées, rassemblements de personnes, transports publics).
  • Gardez vos distances : évitez les contacts étroits et prolongés ainsi que les rassemblements de personnes, et gardez une distance suffisante avec les autres personnes.
  • Travail : si vous travaillez, demandez à votre employeur quelles sont les mesures de protection en vigueur sur le lieu de travail.

Liens utiles


 

Que faire en cas de symptômes ?

Si vous vous sentez malade, vous devriez rester chez vous. En cas de symptômes, il peut être indiqué de se faire tester, notamment si vous faites partie des personnes vulnérables. La Confédération prend en charge le coût des tests.

  • Contacts sociaux : vous devriez éviter ou réduire vos contacts sociaux, notamment s’il s’agit de personnes vulnérables. Si vous quittez votre domicile, il peut être indiqué de porter un masque.
  • Travail : si vous travaillez, discutez avec votre employeur des points suivants : tâches possibles, mesures de protection nécessaires ainsi que nécessité d’un certificat médical et délai d’envoi.
  • Contact avec des personnes vulnérables : si vous souhaitez rendre visite à quelqu’un (p. ex., à l’hôpital ou dans un EMS), réfléchissez à la possibilité de reporter votre visite et renseignez-vous au préalable sur la réglementation en vigueur dans l’établissement.
  • De manière générale : veuillez observer les principes de base.

 

Que faire en cas de résultat de test positif ?

  • Communiquer le résultat du test : si vous avez été en contact avec des personnes vulnérables, il est recommandé de les informer rapidement du résultat du test.
  • En cas de maladie : si vous vous sentez malade, vous devriez rester chez vous et éviter ou réduire vos contacts, notamment s’il s’agit de personnes vulnérables.
  • Personnes vulnérables : si vous faites partie des personnes vulnérables, réfléchissez à la possibilité de contacter votre médecin pour qu’il évalue si un traitement précoce du COVID-19 est indiqué.
  • Masque : il peut être indiqué de porter un masque lorsque vous quittez votre domicile.
  • Travail : si vous travaillez, discutez avec votre employeur des points suivants : tâches possibles, mesures de protection nécessaires ainsi que nécessité d’un certificat médical et délai d’envoi.
  • De manière générale : veuillez observer les principes de base.

 

Que faire en cas de contact avec une personne testée positive ?

  • Test : Les personnes vulnérables devraient se faire tester
  • De manière générale : veuillez observer les principes de base. Si possible réduisez pendant quelques jours vos contacts, notamment avec les personnes vulnérables.

 

Soutien psychologique

  • Vous trouverez différents numéros utiles et ressources ici et ici.

 

Informations pour les professionnel-le-s de la santé


 

Chronologie COVID-19


 

Retour page principale COVID-19
Publié par  Coronavirus COVID-19

Dernière modification : 17.05.2022