Le secteur agricole travaille à une agriculture plus durable

24 Avril 2020 -06h20

Le secteur agricole du canton de Fribourg travaille à une agriculture plus durable. Depuis le début de l’année, Grangeneuve propose, en collaboration avec l’Union des paysans fribourgeois, un programme visant à réduire la consommation d’électricité et d’énergie dans près de 700 exploitations agricoles du canton.

L'image montre une installation de production d’eau chaude solaire
Installation de production d’eau chaude solaire © Tous droits réservés - Grangeneuve, Institut agricole de l'Etat de Fribourg

L’agriculture propose des solutions concrètes pour être moins gourmande en énergies fossiles. Elle anticipe le Plan Climat du Conseil d’Etat fribourgeois qui veut notamment réduire les émissions de gaz à effet de serre. La société AgroCleanTech propose, avec SuisseEnergie et les cantons romands, les chambres d’agriculture romandes ainsi qu’AGORA (Association des groupements et organisations romands de l’agriculture), le Conseil énergétique pour l’agriculture romande (CEPAR) qui a pour objectif de diminuer la consommation d’énergie des exploitations. 

Dans le canton de Fribourg, il y a au total 2840 exploitations agricoles, dont un quart qui pourraient être potentiellement intéressées aux conseils d’AgroCleanTech ces trois prochaines années. Pour les agriculteurs, la première étape consiste à remplir un formulaire en ligne avec les données techniques et la consommation énergétique de l’exploitation. Par la suite, l’exploitant reçoit un rapport avec des recommandations générales rédigé par un conseiller agricole de Grangeneuve, accrédité par SuisseEnergie. Cette première prestation est gratuite.

La seconde étape est un audit approfondi présentant un potentiel d’économies significatif. Une visite de l’exploitation permet au conseiller agricole de Grangeneuve de relever les informations nécessaires à la rédaction du rapport, avec un plan d’action comprenant les différentes mesures à mettre en place. Toutes les mesures sont évaluées et les résultats sont présentés de façon à estimer leur rentabilité. L’audit approfondi, estimé en moyenne à 1500 francs, est financé à 50% par SuisseEnergie et 25% par le Service de l’énergie du canton de Fribourg. 

Le potentiel d’économies des mesures, réalisables tout en maintenant le niveau de production actuel, s’élève à 0,2 million de tonnes équivalent CO2. Pour rappel, le Conseil fédéral a décidé que la Suisse doit réduire à zéro ses émissions nettes de gaz à effet de serre d’ici 2050. Aujourd’hui, l’agriculture est responsable de 13% de ces émissions.

Plus d’information: Conseil énergétique pour l’agriculture romande