Un peu plus de 47’000 élèves de retour sur les bancs de l’école fribourgeoise

20 Août 2021 -15h37

De l’école obligatoire au Secondaire 2, ce sont un peu plus de 47 000 élèves qui prendront place sur les bancs de l’école fribourgeoise dans quelques jours. 30 classes ont été ouvertes pour répondre aux besoins de cette rentrée qui, malgré la situation sanitaire, se veut aussi normale que possible. Des tests préventifs répétitifs seront organisés pour les élèves et le personnel dans les 23 écoles du cycle d’orientation et ce, jusqu’aux vacances d’automne. Si le Lehrplan 21 (LP 21) poursuit sa mise en œuvre dans la partie germanophone du canton, le Plan d’études romand (PER) a été révisé pour intégrer les nouveaux apprentissages relevant de l’éducation numérique pour la scolarité obligatoire. Le programme de soutien Sports-Arts-Formation (SAF) a été adapté : des plateformes d’enseignement e-learning permettront de suivre des cours à distance. Les contacts entre jeunes et entreprises ont été rendus possibles malgré la pandémie grâce à des Points-Rencontre dédiés.

Lors de cette rentrée scolaire 2021/22, 47 156 élèves prendront place sur les bancs de l’école fribourgeoise, soit 178 de plus que l’an passé. Pour l’école obligatoire, ce sont 30,35 classes qui ont été ouvertes– dont 2 pour les1H/2H (école enfantine), 7,6 pour les 3H-8H (école primaire) et 20,75 pour les 9H-11H (CO). Les moyennes d’élèves par classe restent quasi inchangées, soit 18,5 pour l’école enfantine (18,6) et 19 pour l’école primaire (18,9). Au cycle d’orientation, la moyenne d’élèves par classe varie selon le type de classe afin d’offrir des conditions de travail adaptées. Elle est de 13,9 (15,1) élèves pour une classe à exigences de base, de 21,2 (21,7) élèves pour une classe générale et de 22,9 (23,1) élèves pour une classe prégymnasiale.
Pour les écoles du secondaire 2 (collèges, écoles de commerce à plein temps et école de culture générale), 1,5 classes a été fermée.

L’école obligatoire commence le jeudi 26 août, sauf pour les communes lacoises de Kerzers, Fräschels et Ried dont le calendrier est proche de celui du canton de Berne. Elles vivront leur rentrée le lundi 23 août déjà. Les élèves du secondaire 2 retourneront en classe, également le 26 août, y compris eux du GYB dont la rentrée se calque cette année sur celle du canton de Fribourg.

Une ordonnance pour préciser les mesures qui peuvent être prises dans les écoles dès la rentrée

Le Conseil d’Etat a adopté le 17 août une ordonnance relative aux mesures dans les écoles pour freiner la propagation du virus. Cette ordonnance contient les bases légales permettant non seulement à la Direction de l’instruction publique, de la culture et du sport (DICS), mais également à la Direction de l’économie et de l’énergie (DEE) et à la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts (DIAF) de prendre toutes une série de mesures utiles qui peuvent être adaptées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Sont concernées l’école obligatoire, les écoles du secondaire II général et professionnelle. Les mesures prises dans les écoles ont fait l’objet d’une communication séparée.

Scolarité obligatoire

Le plan d’étude Lehrplan 21 (LP 21) est en vigueur dans les écoles germanophones du canton depuis la rentrée 2019/20. Son implémentation se poursuit jusqu’à la fin de l’année scolaire 2022/23. Une nouvelle brochure numérique disponible en ligne fournit aux parents des informations détaillées sur le mode d’évaluation des élèves dans les écoles obligatoires de langue allemande. En collaboration avec la Ville de Fribourg, la DICS a ouvert deux classes bilingues à l’école primaire francophone et germanophone de la Vignettaz. Il s’agit d’éveiller chez les élèves la motivation à apprendre la langue de leurs camarades grâce à l’immersion. Ce projet pilote planifié sur 3 ans.

Le Plan d’études romand (PER) a été révisé dans le cadre de la Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP) pour intégrer les nouveaux apprentissages relevant de l’éducation numérique pour la scolarité obligatoire. Cette éducation numérique s’appuie sur trois piliers : l’usage approprié des outils, l’initiation à la science informatique et l’éducation aux nouveaux médias. L’éducation numérique précise ce qui peut être réalisé avec les élèves selon leur âge et au regard de tous les apprentissages disciplinaires. Elle regroupe les apprentissages qui permettront aux élèves de comprendre l’environnement numérique et d’y évoluer à leur aise.

Post-obligatoire, les écoles du S2

De nouvelles directives règlent la procédure d’admission dans les écoles secondaires supérieures pour les jeunes de langue étrangère (Suisses de l’étranger ou ressortissant-e-s étrangers) dont les connaissances en allemand et en français sont très faibles. Les jeunes suivent d’abord le cours d’intégration à l’EPAI pendant une année. Si, après cette année scolaire, ils peuvent démontrer des compétences en mathématiques au niveau de la 11H de la scolarité obligatoire, de grands progrès dans l’apprentissage de la langue première et une attitude de travail appropriée, ils sont admis à l’examen d’entrée régulier. Le programme de soutien Sports-Arts-Formation (SAF) a été adapté. L’accompagnement pédagogique sera individualisé dans la mesure où les plateformes d’enseignement e-learning aujourd’hui disponibles permettront de suivre périodiquement des cours à distance. Une dispense temporaire de certaines matières et activités scolaires devient possible.

Orientation professionnelle

Les jeunes de 15 à 25 ans qui n’ont pas trouvé de place d’apprentissage pour la rentrée d’automne 2021 ont pu se tourner vers la permanence LAST MINUTE qui, pandémie oblige, a ouvert un mois plus tôt que d’ordinaire, soit dès la mi-mai. Des Points-Rencontre « Apprentissages» ont été organisés permettant aux jeunes intéressés par une place d’apprentissage de rencontrer des entreprises afin d’obtenir des informations sur des stages et d’accéder à un bref entretien d’embauche sur place. Le projet pilote Omax permet d’anticiper les difficultés d’intégration professionnelle et de proposer un suivi spécialisé sous forme d’ateliers et de découverte du monde professionnel (stages, visites d’entreprises, expériences sur la place de travail) à certains élèves de 10H et 11H des cycles d’orientation du canton de Fribourg. Les ateliers et les stages se dérouleront durant le temps d’école.