Modifications d’ordonnances sur la chasse et la protection de la faune sauvage

2 Juin 2021 -14h17

Les pratiques de chasse dans le canton de Fribourg ont fait l’objet de simplifications et d’une harmonisation avec celles en vigueur chez ses voisins, notamment le canton de Vaud. Le Conseil d’Etat a révisé en ce sens deux ordonnances, concernant la chasse et la protection de la faune sauvage. Les modifications de ces textes visent aussi à faciliter la régulation des espèces et à mieux protéger celles dont les effectifs sont en baisse. En parallèle, le gouvernement fribourgeois a adopté l’ordonnance sur la chasse d’été du sanglier 2021. Les trois nouveaux textes entrent en vigueur immédiatement.

Après une phase de discussions avec les milieux concernés jusqu’au début du printemps 2021, le Conseil d’Etat a révisé l’ordonnance concernant la chasse (Ocha) et adapté en conséquence celle sur la protection des mammifères, des oiseaux sauvages et de leurs biotopes (OProt). A noter que les associations membres de la Commission consultative de la chasse et de la faune ont toutes eu la possibilité de prendre position sur les modifications proposées par le gouvernement fribourgeois.

La révision de l’Ocha harmonise les pratiques de chasse valables pour le canton avec celles en vigueur chez ses voisins. Ainsi, les heures de chasse sont désormais les mêmes que celles définies dans les cantons limitrophes. Les jours de chasse et de trêve ainsi que les jours pour les essais de chiens ont aussi été modifiés dans le but d’une plus grande harmonisation avec ceux du canton de Vaud. Le mardi sera désormais un jour ouvert à la chasse en lieu et place du mercredi qui sera désormais jour de trêve comme les traditionnels vendredi et dimanche en septembre et octobre en plaine. D’autres changements visent à simplifier certaines règles ou pratiques de chasse, à les assouplir ou à les rendre plus conformes aux dispositions fédérales.

Les révisions de l’Ocha et de l’OProt facilitent également la régulation des espèces. En application des directives fédérales pour une chasse courte et efficace, le nombre de chevreuils prélevables est ainsi augmenté à quatre par chasseur et la possibilité de prolonger cette chasse une cinquième semaine est supprimée. La limitation d’un seul cerf par chasseur est pour sa part supprimée afin de favoriser la pression de chasse sur cette espèce en expansion. D’autres espèces dont les effectifs tendent à la baisse en Suisse ou dans le canton de Fribourg sont mieux protégées. La martre et le geai des chênes, qui ne causent aucun dégât, ne pourront ainsi plus être chassés.

La chasse du chat haret est quant à elle limitée aux individus non tigrés afin de ne pas les confondre avec le chat sauvage, une mesure déjà en vigueur dans le canton de Neuchâtel. Également à des fins d’harmonisation, la chasse du gibier à plumes se limite désormais à quatre espèces : la bécasse, le canard colvert, la sarcelle d’hiver et le cormoran. De même, la chasse du gibier d’eau à plumes est dorénavant admise dans tous les plans d’eau et ruisseaux du canton. Enfin, il convient de relever que par modification de l’OProt, la pose de pièges photographiques sera désormais soumise à autorisation, plusieurs autres cantons étant en train ou ayant déjà appliqué ce genre de mesures.

Chasse au sanglier
Le Conseil d’Etat a également reconduit pour 2021 l’ordonnance qui autorise, durant les mois de juillet et août, la chasse du sanglier en montagne et en plaine. Bien que les effectifs de sangliers ne soient pas précisément connus et que l’année 2020 indique une régression globale des dégâts aux cultures, le Service des forêts et de la nature (SFN) juge nécessaire de maintenir une pression sur les populations de sangliers en été, comme dans le canton de Vaud. Même avec d’autres mesures pour protéger les cultures, il reste impossible de le faire sur de grandes surfaces dans les alpages.

La chasse du sanglier durant les mois de juillet et d’août ne peut être pratiquée que dans des secteurs de faune où des dégâts importants aux cultures ont été constatés en 2020, hors forêt et hors zones protégées. Les secteurs proposés à la chasse sont les mêmes que l’an dernier, à trois exceptions près. Pour rappel, la chasse est restreinte à trois jours par semaine, les mardis, jeudis et samedis, selon des horaires limités eux aussi aux éphémérides. L’ordonnance n’est valable que pour l’année 2021 et fera l’objet d’une nouvelle évaluation pour envisager sa reconduite.

Chasse dans les Préalpes © Etat de Fribourg - Staat Freiburg
Liste des actualités