Le point de situation sur l’EMS de Siviriez

3 Septembre 2020 -17h03

L’EMS de Siviriez compte un nombre important de personnes positives au COVID-19. Plusieurs mesures sont prises.

Actuellement, 31 résidents et 6 collaborateurs sont testés positifs au COVID-19 au sein de l’EMS de Siviriez. 2 personnes ont été hospitalisées. Quelques tests sont encore en attente. Une famille de résidents est en quarantaine. A relever que les personnes testées ont été infectées par le COVID-19 la semaine passée et qu’une hospitalisation de tous les résidents atteints n’aurait pas pu briser la chaine de transmission.

La Direction de la santé et des affaires sociales DSAS et son Service du médecin cantonal SMC sont en contact continu depuis l’annonce des tests positifs (dimanche passé), avec les responsables de la structure et le préfet de la Glâne.

Diverses mesures ont été prises par la DSAS depuis dimanche :
> Arrêt provisoire des visites (sauf situations particulières, comme fin de vie)
> Quarantaine collective des résidents et collaborateurs. Ces derniers peuvent toutefois continuer à travailler au sein de la structure.
> Conseil via l’équipe mobile infirmière et visite sur place
> Autorisation d’engagement de personnel supplémentaire et soutien à la recherche de personnel pour l’EMS étant donné que cette recherche est difficile
> Collaboration avec l’HFR concernant les hospitalisations (rappel : hospitalisations lors de nécessité médicale, avec consentement de la personne ou directives anticipées)
> Mise en place d’un soutien psychologique pour les collaborateurs via l’EMUPS
> Possibilité de soutien au médecin répondant de l’EMS

L’état de santé de la majorité des résidents est stable et fait l’objet d’une évaluation régulière. Les personnes qui nécessitent des soins aigus en milieu hospitalier seront hospitalisées en tenant compte de leur consentement ou des directives anticipées. Il n’a pas été possible encore de détecter l’origine de la contamination au sein de l’EMS de Siviriez.

Mardi matin, 2 propositions ont été soumises au préfet de la Glâne et à la direction de l’EMS, soit le transfert des personnes positives à l’HFR Meyriez, au sein d’une unité libre (une quinzaine de places) ou soutien à la mise en place d’une unité COVID-19 au sein de l’institution, avec l’aide de la protection civile. La prise en charge à Meyriez aurait été assurée par une partie des collaborateurs de l’EMS et dans la mesure du possible (recrutement difficile) via un soutien infirmier supplémentaire. Ces propositions, impliquant des changements conséquents, ne sont plus actuelles, au vu du nombre de personnes touchées. La prise en charge se fait sur place et au besoin à l’hôpital.

Unité COVID analysée

De manière générale, une unité COVID-19 est toujours en discussion pour les résidents EMS positifs au COVID-19 au sein du site HFR de Billens. Elle ne pourrait toutefois être réalisée immédiatement en raison d’un manque de place.

La DSAS et le Service du médecin cantonal appellent les visiteurs qui se rendent dans les EMS à la plus grande prudence et insistent sur l’importance du port du masque et du respect absolu des mesures barrière mises en place lors de contacts étroits avec les résidents. Il en va de leur sécurité.