Le Conseil d’Etat prend acte des nouvelles mesures décidées par le Conseil fédéral pour contrer la pandémie et fait usage de sa marge de manoeuvre

11 Décembre 2020 -17h47

Le Conseil d’Etat a pris connaissance des mesures pour contrer la pandémie de coronavirus annoncées cet après-midi par le Conseil fédéral après consultation des cantons. Il salue le fait que la prise de position des cantons romands ait été entendue et permette ainsi des mesures différenciées en fonction des situations locales. Le Gouvernement a décidé de laisser en vigueur les mesures cantonales actuelles jusqu’à nouvel avis. Il analysera la possibilité d’éventuelles autres mesures d’allègement d’ici mercredi prochain.

Le Conseil d’Etat fribourgeois a tenu cet après-midi une séance extraordinaire afin d’analyser la situation suite aux nouvelles mesures pour contrer la pandémie de coronavirus, annoncées par le Conseil fédéral après avoir consulté les cantons. Il prend en particulier note, avec satisfaction, que les restaurants et les bars pourront rester ouverts le dimanche et les jours fériés. Et que les cantons dont l’évolution épidémiologique est favorable peuvent repousser l’heure de fermeture jusqu’à 23 h. Ce qui est le cas pour le canton de Fribourg.

Le Gouvernement salue ces mesures différenciées, qui tiennent compte des efforts déjà consentis par certains cantons. Il accueille également très favorablement le fait que les restrictions décidées par la Confédération seront compensées par des aides financières fédérales importantes allouées aux secteurs concernés.

Le Conseil d’Etat a décidé de laisser en vigueur jusqu’à nouvel avis les mesures existantes dans notre canton. Il réexaminera d’ici mercredi prochain si d’autres mesures ou allègements doivent être prises, sous réserve de nouvelles mesures décidées par la Confédération. Mais le Conseil d’Etat souligne que tant que la situation le lui permettra, il fera tout pour laisser ouvert les établissements publics.

Le Gouvernement fribourgeois continue évidemment à suivre la situation. Pour éviter la détérioration de la situation épidémiologique dans le canton, qui le contraindrait à de nouvelles fermetures imposées par la Confédération, il fait une fois de plus appel à la responsabilité et à l’engagement de chaque Fribourgeoise et chaque Fribourgeois afin de respecter les règles mises en place, à commencer par l’application des gestes barrières au quotidien.