Jour férié = dimanche - Jour "chômé" = jour travaillé

Les jours fériés sont identiques au dimanche et leur liste varie selon que l'on se trouve dans la partie catholique ou réformée du canton. Les jours "chômés", contrairement à ce que l'on croit souvent, sont des jours travaillés ordinaires pour lesquels l'employeur.euse décide librement d'accorder un congé ou non à son personnel. Vous trouverez ci-dessous toutes les infos pour s’y retrouver dans le casse-tête des jours fériés et "chômés" de notre canton!

1. Jours fériés

Le canton de Fribourg compte neuf jours fériés, mais ils varient selon que l’on se trouve dans la partie catholique ou réformée du canton (art. 20a LTr) : jours fériés 2021

  • Les jours fériés sont assimilés au dimanche, ce sont donc les prescriptions sur le travail du dimanche qui s’appliquent (art.20 LTr et art. 49 LEMT). 
  • L’employeur.euse peut demander à ses employé.es de travailler exceptionnellement un jour férié. Pour cela il faut disposer d'une autorisation délivrée aux conditions suivantes : le besoin urgent a été établi ET les employé.es ont donné leur consentement.
  • Tout travail dominical doit  être compensé. En plus, le travail dominical à caractère temporaire doit être compensé par un supplément de salaire de 50%.
  • Le lieu du travail détermine le droit aux jours fériés.
  • Seule la Fête nationale suisse, le 1er août, est ancrée dans la Constitution fédérale (art. 110). Ce jour férié s'applique de manière similaire dans tous les cantons.

Compensation ou non du jour férié par un jour de repos : 

Un jour habituellement non travaillé
(samedi ou dimanche)
Non
Un jour de congé lors d'un temps partiel Non
Les vacances de l'employé Non (mais le jour férié n'est pas déduit du droit aux vacances)
Maladie ou accident de l'employé Non

2. Jours "chômés" = jours travaillés !

  • Les jours dits "chômés" sont des jours travaillés ordinaires pour lesquels l'employeur.euse décide librement d'accorder un congé ou non à son personnel pour des raisons qui lui sont propres ou par tradition religieuse ou historique. 
  • Les jours "chômés" ne sont pas assimilés à des dimanches. Si l’entreprise décide d’ouvrir, les employé.es sont tenus de venir travailler
  • Les jours "chômés" les plus courants dans le canton de Fribourg sont : le lendemain du Nouvel An (2 janvier), le lundi de Pâques, le lundi de Pentecôte et  le lendemain de Noël (26 décembre). Ces jours sont "chômés" dans la partie catholique du canton, mais ils sont fériés dans la partie réformée. 
  • Certaines administrations et entreprises accordent des jours ou des demi-jours chômés supplémentaires : par exemple le 1er mai, jour de la Fête du travail.
Jours fériés et chômés © Tous droits réservés

Service public de l'emploi (SPE)