Chômage : que faire avant votre inscription ?

Vous avez reçu votre congé ? Le choc de la mauvaise nouvelle passé, il faut penser à trois choses essentielles avant votre inscription au chômage : commencer à rechercher un nouvel emploi, vérifier votre délai de congé et faire établir votre certificat de travail.

Attention : en raison de l'épidémie de coronavirus, des dispositions de l'assurance-chômage ont été modifiées!

Chômage et coronavirus

ORP : RÉOUVERTURE LE 2 JUIN

  1. Merci de contacter de préférence l'ORP par téléphone ou courriel.
  2. L'inscription au chômage est possible au guichet, mais nous vous recommandons de l'effectuer en ligne ou par téléphone (cf. ci-dessous). 
  3. Entretiens de conseil et de contrôle:  les demandeurs d’emploi inscrits à l’ORP recevront une convocation à l’entretien qui indiquera les modalités de celui-ci (par téléphone ou présentiel), ainsi qu’une fiche rappelant les consignes de sécurité en cas d’entretien à l’ORP.
  4. Sur place, veuillez suivre les indications concernant les mesures d'hygiène et de sécurité. 

MESURES DU MARCHÉ DU TRAVAIL : RÉOUVERTURE LE 18 MAI

  1. Les mesures du marché du travail (cours, stages, SEMO, programmes d'emploi temporaire, etc.) pourront à nouveau accueillir les demandeurs d'emploi dès le lundi 18 mai prochain.
  2. La sécurité sanitaire sera garantie au sein des mesures. Les demandeurs d'emploi vulnérables pourront être assignés à une mesure du marché du travail, sauf s'ils présentent un certificat médical. 
  3. Les organisateurs contacteront les demandeurs d'emploi dont la mesure a été interrompue le 16 mars ou qui devaient en débuter une à cette date pour les informer des différentes modalités (nouvelles dates, consignes de sécurité).
  4. Les conseillers en personnel des ORP contacteront les demandeurs d'emploi qui débuteront une mesure à partir du 18 mai.

INSCRIPTION AU CHÔMAGE : les inscriptions se font de préférence par téléphone ou par courriel.

INDEMNITÉS DE CHÔMAGE : les demandeurs d'emploi ayant droit aux indemnités de chômage reçoivent  au maximum 120 indemnités supplémentaires . Cette mesure permet d'éviter les arrivées en fin de droit pendant la période de crise. 

RECHERCHES D'EMPLOI : les obligations en matière de recherches d'emploi demeurent.  Les éventuelles nouvelles modalités (par ex. quantité) sont à déterminer avec votre conseiller/ère en personnel lors des entretiens qui se feront par téléphone. Les preuves de recherches d’emploi sont à remettre au plus tard un mois après la fin de la période de crise (l’envoi mensuel demeure possible).

Avant le chômage
Avant le chômage © Tous droits réservés

1. Recherche d'un nouvel emploi

Vous devez rechercher un emploi (2 à 3 candidatures par semaine) avant le premier jour de chômage, c’est-à-dire :

  • pour les contrats de travail de durée indéterminée : pendant le délai de congé ;
  • pour les contrats de travail de durée déterminée : durant les 3 derniers mois du contrat ;
  • pour les contrats saisonniers : durant les 3 derniers mois du contrat ;
  • pour les missions temporaires : pendant les trois premiers mois de la mission. Si la mission se prolonge, interrompre les recherches et les reprendre dès réception du congé ;
  • au terme d’une formation : dès la connaissance des résultats,  si vous êtes à la recherche d’un emploi ;
  • dans les autres cas : durant les 3 derniers mois précédant votre inscription (par ex. en cas d’absence à l’étranger).

Attention ! Conservez les preuves de vos démarches (lettres de candidature, offres spontanées, etc.). Sans cela, votre droit aux indemnités de chômage risque d'être suspendu temporairement.

Conseils pour améliorer sa candidature sur la page "Chômage : trouver un nouvel emploi".

Vous devez rechercher un emploi, 2 à 3 candidatures par semaine, avant le premier jour de chômage.

2. Délai de congé : a-t-il été respecté ?

S'il n'est pas mentionné dans votre contrat ou si aucune convention collective de travail n'est applicable, le délai de congé est régi par le Code des obligations :

  • Au cours de la période d'essai : 7 jours pour la fin de n'importe quel jour.
  • Au cours de la 1ère année de service : 1 mois pour la fin d'un mois.
  • Entre la 2e et la 9e année de service : 2 mois pour la fin d'un mois.
  • Dès la 10e année de service : 3 mois pour la fin d'un mois.

En cas de maladie, d'accident, de grossesse, de maternité, ainsi que lors du service militaire, du service civil ou de protection civile, vous bénéficiez d'une protection spéciale contre le licenciement.

Votre délai de congé n'a pas été respecté ? Avisez immédiatement votre employeur par lettre recommandée, en lui signifiant que vous voulez continuer à travailler.

Vous pouvez déjà vous inscrire au chômage en tant que demandeur d'emploi pendant le délai de congé. Vous pourrez ainsi bénéficier des conseils de votre ORP en matière de placement et de recherche d'emploi.

3. Certificat de travail

Un certificat rédigé en termes positifs constitue un atout indéniable dans la recherche d'un nouvel emploi.

  • Votre employeur a l'obligation de vous en fournir un, quel que soit le motif de votre départ.
  • Il contient au minimum : le nom de l'entreprise et celui du travailleur/euse, sa date de naissance, son origine, ainsi que la nature du travail accompli et la durée de l'emploi.
  • En général, il est plus complet et contient: une description détaillée du cahier des charges de l'employé/e, une appréciation de la qualité de son travail et des rapports entretenus avec les collègues et supérieurs.
  • N'hésitez pas à demander des modifications à votre employeur en cas de désaccord.