Retour
Bas-marais du Liderrey, Charmey
Bas-marais du Liderrey, Charmey © 2018 Tous droits réservés - SNP

Les bas-marais

Bas-marais du Liderrey, Charmey
Bas-marais du Liderrey, Charmey © 2018 Tous droits réservés - SNP

Le bas-marais est une formation herbacée qui, du fait de l'excès permanent d'eau de la nappe phréatique ou de ruissellement, présente une couverture végétale adaptée à l'humidité. Les bas-marais sont alimentés, outre les eaux de pluie, par des eaux plus riches en éléments nutritifs tels que la nappe phréatique, les eaux de ruissellement et les inondations temporaires.

Végétation

La végétation des bas-marais reflète les fluctuations du niveau de l'eau et se diversifie selon les propriétés chimiques de l'eau. On y rencontre différentes associations végétales : roselière, marais à grandes laîches, marais à petites laîches, prairie à molinie, prairie humide à populage, mégaphorbiaie humide.

La flore des bas-marais est dépendante des milieux pauvres en éléments nutritifs et très humides. Elle nécessite d'un entretien régulier (par ex. une fauche tardive) afin de se maintenir et éviter l'embroussaillement du milieu

Impact humain

Les bas-marais font souvent l'objet d'une exploitation agricole. La production intensive menace la conservation de ces milieux à cause de l'engraissement par la fumure, le drainage et la fauche trop précoce des litières qui nuisent à la diversité des espèces.

Depuis le 19ème siècle, environ 90% des bas-marais ont disparu du plateau suisse, car ils ont été asséchées et engraissés, remblayés ou même recouverts de constructions.

Aujourd'hui de nombreux exploitants ont été sensibilisés à la problématique et grâce aux payements directs il est possible de compenser la perte de rendement due à une exploitation extensive de ces surfaces.

L’inventaire fédéral

L'ordonnance sur la protection des bas-marais d'importance nationale est entrée en vigueur le 1er octobre 1994. L'inventaire fédéral des bas-marais d'importance nationale compte aujourd'hui 35 objets dans le canton de Fribourg.

L’inventaire cantonal

L’inventaire des bas-marais d’importance cantonale, en phase d’approbation, compte 63 objets.

Actualités liées