Retour

Microrecensement mobilité et transports 2015

Retour

La mobilité a fortement augmenté dans le canton de Fribourg depuis le recensement de 2010. Avec une distance journalière moyenne de 45.6 km, Fribourg se retrouve parmi les cantons avec les valeurs les plus hautes. En moyenne nationale, ce chiffre n’a pratiquement pas changé entre 2010 et 2015 (36.8 km). La part des transports individuels motorisés (75%) est également élevée en comparaison intercantonale, alors que la part des transports publics stagne depuis 2010 à environ 18%. La Direction de l’aménagement, de l’environnement et des constructions voit une confirmation par cette enquête du haut potentiel de développement des transports publics et de la mobilité douce (actuellement 5%), notamment dans les régions urbanisées.

Depuis 2005, le canton de Fribourg participe au microrecensement sur la mobilité et les transports réalisé conjointement tous les 5 ans par l'Office fédéral de la statistique (OFS) et l'Office fédéral du développement territorial (ARE)La participation du canton de Fribourg à cette enquête statistique, faite jusqu’en 2000 dans le cadre du recensement fédéral, se concrétise par une densification de l’échantillon de personnes interrogées. En 2015 plus de 850 interviews supplémentaires ont été réalisées dans les agglomérations de Fribourg (600) et Bulle (250). Au total 2422 personnes ont été interrogées dans le périmètre cantonal(57'090 au niveau national).  

Un rapport sur les Résultats sur le comportement de la population fribourgeoise en matière de transports, basé sur les données du microrecensement mobilité et transports, présente de façon détaillée les résultats de 2015. Il contient une liste des graphiques interactifs permettant d’atteindre facilement les figures sur l’évolution des transports, l’intensité des déplacements, les moyens de transport, les motifs de déplacement et la possession d’abonnements des transports publics et de véhicules.

Voici les principaux résultats:

Augmentation de la distance journalière moyenne à 45.6 km

La distance journalière parcourue par les Fribourgeoises et les Fribourgeois a augmenté pour atteindre 45,6 km en 2015 (39,4 km en 2010). En comparaison, la moyenne suisse s'élève à 36,8 km (36,7 km en 2010).

Microrecensement 2015
Microrecensement 2015: Évolution des indicateurs de mobilité 1994-2015 © Tous droits réservés
Microrecensement 2015
Stagnation de la part des transports publics depuis 2010

Après une forte augmentation entre 2005 et 2010 (de 11.9% à 18.4%), le part modale des transports publics s’est stabilisée en 2015 à une valeur de 17.5% (Suisse: 24.4%). En moyenne, chaque Fribourgeois-e parcoure en voiture 74.2% (2010 : 71.3%) de la distance journalière et 51.5% (2010 : 46.0%) du temps de trajet journalier.

Microrecensement 2015: répartition modale
Microrecensement 2015: répartition modale © Tous droits réservés
Microrecensement 2015: répartition modale
Courtes distances dans les agglomérations, potentiel pour la mobilité piétonne

Dans les agglomérations, beaucoup de services se trouvent à proximité, permettant de renoncer plus souvent à un trajet en voiture. La population s'y déplace plus à pied et utilise plus l’offre des transports publics. Néanmoins, des différences sont observées entre les agglomérations de Fribourg et Bulle (périmètres politiques) : les résultats pour MOBUL sont proches de la moyenne cantonale tandis que le comportement dans l’Agglomération de Fribourg est plutôt comparable aux valeurs nationales.

Microrecensement 2015: Choix du moyen de transport en fonction du type d'espace géographique du lieu de résidence
Microrecensement 2015: Choix du moyen de transport en fonction du type d'espace géographique du lieu de résidence © Tous droits réservés
Microrecensement 2015: Choix du moyen de transport en fonction du type d'espace géographique du lieu de résidence
Augmentation de la possession d’abonnements des transports publics

L’augmentation du nombre de personnes possédant un abonnement de transports publics s’explique essentiellement par celle des abonnements de la communauté tarifaire Frimobil.

Microrecensement 2015: Augmentation de la possession d’abonnements des transports publics
Microrecensement 2015: Augmentation de la possession d’abonnements des transports publics © Tous droits réservés
Microrecensement 2015: Augmentation de la possession d’abonnements des transports publics
Forte part de déplacements pour les loisirs

Les trajets avec comme unique but les loisirs représentent, avec 36%, toujours le principal motif de déplacement des Suisses et des Fribourgeois-e-s. Au niveau national, 23% des déplacements combinent deux motifs ou plus pour former une boucle de déplacements. Au niveau fribourgeois, ce sont les motifs d’achats et de loisirs qui sont le plus souvent combinés.

Répartition des motifs de déplacement semblable à 2010

Les loisirs continuent de générer la plus grande part des trajets, avec une proportion de 40% en 2015. Suivent les déplacements pour le travail (24%), dont la majorité sont réalisés en voiture. En revanche, pour le motif de formation les déplacements se font souvent à pied.

Microrecensement 2015: Motifs de déplacement (in %)
Microrecensement 2015: Motifs de déplacement (in %) © Tous droits réservés
Microrecensement 2015: Motifs de déplacement (in %)

Documents liés

Actualités liées