Retour
la photo représente un chien noir et un chien brun de la race Staffordshire Bull Terrier
Staffordshire Bull Terrier © 2018 Tous droits réservés - Nicole Waeber

Chiens soumis à autorisation

la photo représente un chien noir et un chien brun de la race Staffordshire Bull Terrier
Staffordshire Bull Terrier © 2018 Tous droits réservés - Nicole Waeber

Les détenteurs désirant acquérir un chien figurant sur la liste arrêtée par le Conseil d'Etat doivent en faire la demande auprès du Service. Le Service détermine si une autorisation de détention peut être délivrée et sous quelles conditions.

Les requérants remplissent une demande d'autorisation de détention de chiens de race listée (formulaire 3a), qu'ils font parvenir au Service, obligatoirement accompagnée des documents officiels exigés. A l'examen du dossier, le Service détermine si une autorisation de détention peut être délivrée et sous quelles conditions.

Les races soumises à autorisation de détention sont :

  • american staffordshire terrier
  • boerbull (boerboel)
  • bull terrier
  • cane corso italiano (chien de cour italien)
  • dobermann
  • dogo argentino (dogue argentin)
  • dogo canario (dogue des Canaries)
  • fila brasileiro
  • mastiff
  • mastin espanol (mâtin espagnol)
  • mastino napoletano (mâtin napolitain)
  • rottweiler
  • staffordshire bull terrier
  • Tosa

Emolument
Pour les chiens soumis à autorisation, une facture de maximum CHF 500.- parvient aux requérants dès réception de tous les documents exigés. Ils sont ensuite convoqués à une évaluation de conductibilité avec leur chien.
Les requérants voulant détenir plusieurs chiens soumis à autorisation doivent remplir pour chaque chien un formulaire officiel 3a. Pour détenir plus de quatre chiens adultes dans le même foyer, ils doivent également compléter le formulaire "Demande d'autorisation de détention de plus de quatre chiens adultes" (voir rubrique: Plus de quatre chiens adultes)

Remarque
Une autorisation n'est pas requise lorsqu'un chien soumis à autorisation est introduit sur le territoire du canton pour un séjour temporaire de 90 jours au maximum, à la condition que l'animal soit tenu en laisse et muni d'une muselière.
 

Documents

Actualités liées