Retour

Historique du Château de Bulle

Retour

La ville de Bulle s'est développée d'abord autour de son église qui, au IXe siècle déjà, était le centre ecclésiastique d'une vaste région. Au XIIe siècle, les évêques de Lausanne, seigneurs de la cité, lui assurèrent le privilège des marchés. Ils fondèrent la ville neuve sur un plan rectangulaire encore visible aujourd'hui.


La construction du château fut probablement commencée sous l'épiscopat de Boniface (1231 - 1239). Les châtelains y rendirent justice au nom de l'évêque. Après l'annexion de Bulle par la ville de Fribourg, le château devint, dès 1537, résidence des baillis. Depuis 1848, il est le siège de la Préfecture de la Gruyère.

Le château a conservé jusqu'à nos jours sa silhouette de forteresse médiévale, tandis que l'intérieur a été transformé à diverses époques. Formant un quadrilatère de 41 x 44 mètres, il comprend des corps de logis sur trois côtés et une haute courtine sur le quatrième.

Château de Bulle
Château de Bulle © 2018 Tous droits réservés
Donjon du Château de Bulle
Donjon du Château de Bulle © 2018 Tous droits réservés

Le donjon, séparé par une petite cour, est haut de 33 mètres et épais de 2,16 mètres à sa base. Son entrée d'origine est située à 9,7 mètres du sol. Sur le fossé, le pont de pierre a remplacé le pont-levis en bois. Le château a échappé à l'incendie qui détruisit la ville en 1805.

Pour visiter le Musée gruérien et sa bibliothèque, suivre le chemin qui traverse les fossés.
 

Vues du château de Bulle

Cour intérieure du Château de Bulle
Château de Bulle
La ville de Bulle depuis le donjon du château
Cour intérieure du Château de Bulle
Château de Bulle
La ville de Bulle depuis le donjon du château

Actualités liées