21 Janvier 2022 - 12H08

Depuis quelques semaines, les cas d'escroquerie par téléphone se multiplient : de prétendus policiers tentent de soutirer de l'argent à des personnes qui ne se doutent de rien. La police appelle à la prudence.

Depuis quelques semaines, plusieurs cantons suisses sont confrontés à une vague d'arnaques téléphoniques visant à intimider et à escroquer des personnes âgées. Dans certains cas, on en reste au stade de la tentative.

Le mode opératoire est pratiquement toujours le même. Au téléphone, les escrocs se font passer pour des policiers et demandent à leurs victimes, qui ne se doutent de rien, de ne surtout pas raccrocher. Ils expliquent qu'un membre de la famille de la victime a été impliqué dans un accident de la route et qu'il est actuellement en détention ou à l'hôpital. Les escrocs prétendent ensuite que ce membre de la famille doit payer une certaine somme, soit pour couvrir les frais d'hospitalisation, soit pour verser une caution en vue de sa libération. Il s'agit souvent de plusieurs dizaines de milliers de francs suisses par appel.

Jusqu'à présent, la plupart des cas concernent la Romandie et la Suisse orientale. La police vous recommande vivement de suivre les conseils suivants :

  • N’entrez jamais en matière si on vous réclame de l’argent par téléphone
  • Si quelqu'un vous met sous pression, raccrochez immédiatement
  • Ne remettez jamais d'objets de valeur ou de l’argent à des personnes inconnues
  • Prenez au sérieux les avertissements des employés de banque
  • Signalez immédiatement toute situation suspecte à la police au 117 !