Micarna SA reçoit le Prix Migration et Emploi 2017 pour son projet " Maflü " de formation professionnelle destiné aux personnes relevant du domaine de l'asile

3 Février 2017 -10h00

La Commission pour l'intégration des migrant-e-s et la prévention du racisme (CMR) a remis aujourd'hui vendredi, son Prix Migration et Emploi à Micarna SA, à Courtepin. Ce prix récompense le projet développé par l'entreprise en faveur de la formation professionnelle et de l'accès au marché du travail des personnes relevant de l'asile au bénéfice d'une admission provisoire, ainsi que des réfugiés reconnus.

C'est cette année dans le cadre de START - Forum des métiers, ce salon qui permet aux jeunes et à leurs parents de se renseigner sur les nombreuses voies de formation et de rencontrer des professionnels représentant plus de 270 métiers, que la CMR a décidé de décerner son 4e Prix Migration et Emploi. Un choix qui tombait sous le sens, le lauréat étant justement distingué pour un projet particulièrement destiné à la formation professionnelle de jeunes.

L'entreprise Micarna SA, à Courtepin, est en effet récompensée pour son programme "Maflü - Micarna Ausbildung Flüchtlinge ", destiné aux jeunes et jeunes adultes relevant de l'asile bénéficiant d'une admission provisoire (permis F) et aux réfugiés reconnus (permis B). Dans ce cadre, Micarna SA propose comme mesures des stages découvertes (3 à 5 jours), des stages de préparation longue durée, des préapprentissages (6 mois et plus), des contrats d'apprentissage (attestation fédérale de formation professionnelle ou certificat fédéral de capacité), des stages professionnels en vue d'un engagement fixe pour du personnel non qualifié et des cours de français.

Le projet " Maflü " a été conçu en collaboration avec le Secrétariat d'Etat aux migrations et le Service cantonal de l'action sociale, mais sans aucun soutien financier public. Le projet est mené sur les deux sites principaux de Micarna SA, à Courtepin et à Bazenheid (canton de St-Gall).

Vers l'autonomie économique
La CMR a tout particulièrement relevé l'adéquation de ce projet avec un besoin réel d'intégration économique d'une catégorie de migrant-e-s qui se trouve à la fois dans une situation de précarité, tout en étant destinée à rester en Suisse sur le long terme. Elle salue également le fait que les mesures proposées sont bien ancrées dans le concept général de développement du personnel de l'entreprise et visent des engagements fixes permettant une insertion professionnelle stable. La dimension intercantonale et bilingue du projet ouvre enfin des perspectives d'échanges fructueux, estime enfin la CMR.

Avec Micarna SA, la commission couronne en outre, au-delà de ce projet spécifique, une entreprise pionnière dans l'engagement de personnel issu de la migration, en particulier du domaine de l'asile. Micarna SA compte des collaboratrices et collaborateurs issus de 65 nationalités. Quelque 1500 personnes travaillent sur le site de Courtepin.