Dépôt de la motion populaire au Grand Conseil : report d’une année pour la généralisation de l’approche BYOD / AVEC

4 Mars 2020 -13h17

La motion populaire qui demande un moratoire de 3 ans avant la généralisation de l’approche BYOD / AVEC dans les écoles du S2 fribourgeois a été déposée. Le processus permettant au Grand Conseil de se prononcer à propos du moratoire prendra du temps, trop pour ne pas devoir reporter le projet d’une année. Le report sera mis à profit par les enseignant-e-s pour poursuivre leur formation et enrichir leurs pratiques dans le domaine du numérique.

Nouvel agenda pour le projet BYOD
Nouvel agenda pour le projet © Tous droits réservés

La motion populaire qui demande un moratoire de 3 ans avant de pouvoir généraliser l’approche BYOD dans les écoles du secondaire 2 rattachées à la DICS a recueilli les signatures requises et a été déposée auprès du secrétariat du Grand Conseil, le 28 février 2020.

Dans la mesure où le Secrétariat du Grand Conseil devra procéder à un contrôle des signatures en collaboration avec les communes concernées avant que le Conseil d’Etat ne soit en mesure de prendre position, le Grand Conseil ne pourra se déterminer au mieux qu’à la fin de l’année scolaire actuelle voire même au début de l’année scolaire suivante. Afin de respecter le processus démocratique et d’éviter un éventuel arrêt du projet juste avant le début de l’année scolaire ou même plus tard, la DICS décide de reporter la généralisation de l’introduction de l’approche AVEC/BYOD d’une année, soit à la rentrée 2021/22.

Ainsi, les élèves actuellement en dernière année du CO qui ont choisi de débuter une formation du secondaire supérieur ainsi que leurs parents seront informés de la situation et du fait qu’ils n’auront, en principe, pas à se munir d’un ordinateur pour venir en classe en août prochain. Les classes pilotes qui existent déjà perdurent. Elles pourraient aussi être étendues.

Ce report d’une année sera mis à profit. En effet, le temps désormais à disposition permettra notamment au Service de l’enseignement du secondaire supérieur (S2) de renforcer l’offre de formation pour les enseignant-e-s en collaboration avec les associations professionnelles, aux  directions d’école d’affiner avec le concours notamment des conférences de branches leur concept pédagogique et aux enseignant-e-s d’enrichir leurs approches pédagogiques avec le numérique tout au long de l’année scolaire 2020/21.

Actualités liées