Quatre institutions culturelles fribourgeoises de l’Etat de Fribourg se réjouissent de rouvrir le 11 mai

11 Mai 2020 -11h02

Fin de l’isolement pour le Musée d’art et d’histoire (MAHF), l’Espace Jean Tinguely – Niki de Saint Phalle, le Musée d’histoire naturelle (MHNF) de Fribourg, la Bibliothèque cantonale et universitaire (BCU) et le Conservatoire (COF). Sur décision du Conseil fédéral, ils peuvent rouvrir leurs portes au public dès la semaine prochaine. Les quatre institutions culturelles cantonales s’organisent pour mettre en place toutes les précautions et mesures sanitaires nécessaires afin d’offrir confort de visite et sécurité.

photo représentant une femme de dos qui inspecte un tableau
photo d'illustration © Tous droits réservés - Nicolas Brodard

Aussi bien au MAHF et à l’Espace qu’au MHNF, à la BCU et au Conservatoire, c’est l’effervescence. Commander du gel désinfectant, calculer le nombre maximal de visiteurs admis simultanément dans le musée, retirer les écrans tactiles, marquer le sol, délimiter des parcours à sens unique ou encore terminer les travaux d’assainissement lancés pendant le « confinement », etc. Les tâches ne manquent pas pour préparer la réouverture prévue le mardi 12 mai 2020. Mais les équipes sont motivées et se réjouissent d’accueillir à nouveau leurs publics.

Réouverture de la BCU-Centrale le 11 mai – mesures prises pour éviter une propagation du virus

En suivant l’ordonnance 2 « sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus (COVID-19) », la Bibliothèque cantonale et universitaire ouvre ses portes au public le 11 mai. La décision sur les services à fournir a été prise en suivant les recommandations du « Plan de protection modèle » élaboré par l’association professionnelle des bibliothèques Bibliosuisse.

Afin d’éviter au maximum la contamination par le coronavirus, l’accès direct par les usagers à certaines collections et le prêt en self-service sont privilégiés. Les autres services impliquant un contact direct entre les personnes ou favorisant une contamination avec le virus ne sont pas fournis (salles de lecture et d’étude, salle de lecture des journaux, salle d’expositions, cafétéria, formation aux usagers). Les prestations considérées comme essentielles sont maintenues :

  • La bibliothèque est ouverte au public de 10h00 à 18h00 du lundi au vendredi.
  • Il est possible d’emprunter sur quatre bornes de prêt automatiques les documents commandés des magasins de la BCU-Centrale (les fonds dans les magasins extérieurs sont bloqués par le déménagement) ainsi que des documents du libre-accès : nouvelles acquisitions, collection fribourgeoise, collection audiovisuelle de la Médiathèque.
  • Le service d’envoi par poste de documents mis en place durant la fermeture est maintenu.
  • Le retour des documents se fait via une ouverture à l’extérieur du bâtiment.
  • L’accès aux photocopieuses et scanners est maintenu.
  • Un guichet est ouvert pour les questions urgentes.
  • Un service d’information à distance par téléphone et par e-mail est assuré de 9h00 à 18h00.
  • Tout l’accès à l’offre numérique de la bibliothèque est maintenu, notamment l’accès aux collections numériques scientifiques, patrimoniaux et de grand public (FReBOOKS).
Conservatoire - réouverture progressive à l’enseignement présentiel dès le 11 mai.

Après six semaines d’enseignement à distance, le Conservatoire (4’200 élèves, 200 professeurs, 40 lieux d’enseignement dans les 7 districts) reprend ses activités d’enseignement présentiel tout en poursuivant un enseignement à distance, lorsque les conditions sanitaires ne sont pas remplies.

Dans cette première phase de dé-confinement, la priorité sera donnée aux cours individuels et aux préparations aux examens certificatifs et aux concours d’admissions HES (Musique, Danse et Théâtre) des étudiants des classes terminales. Les cours et les projets réunissant plus de 5 personnes n’étant pas autorisés, auditions, concerts, spectacles et activités d’ensemble (orchestres, ateliers, cours de maître) sont reportés.Afin de promouvoir l’activité du Conservatoire auprès du public fribourgeois, le site internet (www.conservatoire-fribourg.ch) ainsi que la Page Facebook et le compte Instagram sont régulièrement alimentées par des informations et des séquences vidéo.

A noter que le délai d’inscription pour la prochaine année scolaire est prolongé au 30 septembre 2020 (début de l’année scolaire 20/21, fixé au 7 septembre 2020).

Le plan de protection, en vigueur dès lundi 11 mai, peut être consulté sur le site internet.

Et au MAHF ?

L’équipe finalise, avec l’artiste Peter Aerschmann, le montage de la prochaine exposition qui s’ouvre le 12 mai ! Intitulée « I MISS You » elle montre les vidéos de l’artiste fribourgeois à la carrière internationale. L’exposition explore les notions du voyageur – réel et numérique – présent simultanément dans des lieux différents et pourtant absent à tant de choses, jusqu’à lui-même. Les projections de l’artiste nous plongent dans un univers d’images fascinantes et suggestives tout en évoquant la place de l’être humain dans le monde. La présentation des vidéos dans la grande salle et les salles du foyer permet une visite agréable, avec assez d’espace pour assurer le confort et la sécurité de chacune et chacun.

A l’Espace, l’exposition « Héroïnes » d’Isabelle Pilloud accueille les visiteurs et inspire autant par ses œuvres que par le projet humain de l’artiste.

La présentation permanente des œuvres de la collection est également accessible au MAHF, comme à l’Espace, des parcours ont été aménagés pour respecter les distances et les mesures sanitaires.

Enfin, le projet « Moi…, nous…, et la distanciation sociale » est toujours en cours et le MAHF attend avec curiosité et intérêt les enregistrements vidéo, photos et textes illustrant cette période de « confinement » que nous vivons toutes et tous. Renseignements sur le site du MAHF.

Le MHNF n’est pas en reste

Si l’événement de l’année, « Expédition Spitzberg », a dû être reporté au printemps 2021, les scientifiques n’en travaillent pas moins d’arrache-pied pour préparer la prochaine exposition qui sera inaugurée le 18 septembre. Deuxième volet de la série consacrée à la biodiversité fribourgeoise, « Papillons de nuit » fera un tour d’horizon de la biologie de ces insectes nocturnes. L’exposition parlera également de l’importance des collections scientifiques, notamment à travers une collection de papillons vieille de près de 100 ans, et évoquera le thème essentiel de la pollution lumineuse et de son impact sur la faune.

Autre rendez-vous annoncé dans le courant de l’été : « Be a bee », une installation sonore qui permettra aux visiteurs de découvrir comment le bruit des abeilles correspond à la musique des humains et l’influence. Plus d’informations prochainement sur www.mhnf.ch.

D’ici là l’exposition permanente est à voir et à revoir tous les jours de 14 à 18 heures. Jusqu’à nouvel avis, l’horaire du dimanche et des jours fériés a été étendu de 10 à 18 heures afin de mieux répartir les visiteurs et d’éviter d’éventuelles files d’attente à l’entrée du musée. Enfin, le MHNF poursuit ses activités numériques et invite tout un chacun, et en particulier ceux qui ne peuvent pas encore le visiter, à découvrir ses clins d’œil nature, ses coups de cœur et ses activités didactiques en ligne.

Les plans de protection, les horaires, et les estimations de fréquentation par jour peuvent être consultés sur les sites internet respectifs des deux institutions : www.mahf.ch et www.mhnf.ch.

Actualités liées