9 Septembre 2020 -11h00

La reconversion à la culture biologique des vignobles de l’Etat de Fribourg est en phase d’achèvement. Le 9 septembre 2020, l’Administration des Vignobles de l’Etat (AVE) a présenté les crus 2019 issus de ses vignes du Vully, certifiés pour la première fois Bio Suisse après deux ans de reconversion. Quant au Domaine des Faverges, dont 8,8 hectares sont actuellement cultivés selon le cahier des charges de la production intégrée, ils seront reconvertis dès 2021 et ajoutés au 6,6 hectares déjà exploités selon les méthodes de culture biologique.

Vins de l'Etat - Vully - Bio Suisse © Tous droits réservés

L’année 2020 marquera le passage de l’ensemble des vignes de l’Etat de Fribourg à la culture biologique. Au Vully, le 1er millésime labélisé Bio Suisse est mis en commercialisation, tandis que les 8,8 hectares du Domaine des Faverges encore cultivés selon le cahier des charges de la production intégrée seront reconvertis dès 2021 à la culture biologique.

1er millésime certifié Bio Suisse au Vully
Les 2,1 hectares de vignes du Vully, propriété de l’Etat, sont exploités par le Cru de l’Hôpital et son vigneron Christian Vessaz depuis le 1er janvier 2017. Après deux années de reconversion, le millésime 2019 est certifié Bio Suisse. Le vigneron œnologue vuillerain a commencé sa démarche bio en 2009, car sa vision de la vigne idéale s’éloignait de celle de la culture conventionnelle, mais également pour des raisons de qualité. Habitant au cœur du vignoble, il avait à cœur de restreindre l’usage des produits phytosanitaires de synthèse. Aujourd’hui, il cultive 13 hectares dans le Vully fribourgeois et vaudois certifiés Demeter, dont le cahier des charges est plus exigeant que celui du Bourgeon Bio Suisse.

L’année viticole 2019 au Vully a été marquée par deux épisodes de grêle. De sorte que la quantité de raisin a été plus faible. Cependant ce plus petit rendement offre une grande concentration de fruit dans les vins, qui se traduit par une généreuse palette d’arômes et une grande intensité en bouche.

8,8 hectares supplémentaires en bio au Domaine des Faverges
À la suite du départ à la retraite d’Yvan Regamey, cultivant depuis 40 ans 8,8 hectares de vignes selon le cahier des charges de la production intégrée au Domaine des Faverges, l’exploitation de ces parcelles sera reprise par Gérald Vallélian et son équipe. Le passage de témoin se fera après les vendanges 2020. 

Arrivé à St-Saphorin en 2004, Gérald Vallélian a, dans un premier temps, travaillé les vignes en production intégrée. Dès 2009, il a adopté progressivement les méthodes de culture biologique et, en 2005, 6,6 hectares de vignes du Domaine des Faverges ont été certifiés Bio Suisse en 2015. Cette reconversion se poursuit puisque que dès 2021 l’ensemble du domaine sera cultivé selon les méthodes de culture biologique.

Médaille d’Or et nomination pour « Le gamaret »
« Le gamaret AOC Vully 2018 » a reçu une médaille d’Or au Grand Prix du Vin Suisse. Lors de cette 14ème édition, ce sont 3071 vins, issus de 18 cantons viticoles, qui ont concouru et seul un maximum de 30% des vins inscrits sont médaillés. Cette année, les jurys ont récompensé 947 crus en attribuant 363 médailles d’Or (11.8 % des vins présentés) et 584 médailles d’Argent. 

De plus « Le gamaret 2018 » a été nominé, ce qui représente l’une des 6 meilleures notes de sa catégorie et il est le seul nominé issu de la région viticole du Vully. Pour les départager et établir le palmarès final du concours, une dégustation comparative à l’aveugle par d’éminents spécialistes mondiaux se tiendra à Sierre au début du mois de septembre. Les résultats finaux de cette ultime étape seront dévoilés fin octobre.

Dégustation publique
Tous les vins de l’Etat pourront être dégustés lors de la dégustation publique d’automne, le 18 septembre de 15 h à 18 h ainsi que le 19 septembre de 9 h à 12 h à l’Institut agricole de Grangeneuve. Les mesures sanitaires en vigueur seront mises en place.