Certification Bio Suisse pour une des deux exploitations du Domaine des Faverges

02 Mai 2016 - 15H00

Le Domaine des Faverges, propriété de l'Etat de Fribourg, est scindé en deux exploitations, tenues par deux vignerons indépendants. L'une d'elle est cultivée, depuis quatre générations, par la famille Regamey et suit le cahier des charges de la Production Intégrée (PI). La deuxième exploitation menée par Gérald Vallélian a obtenu, après deux années de reconversion biologique, la certification Bio Suisse.  Quatre vins du millésime 2015, deux chasselas, un pinot noir et un merlot, seront commercialisés avec le label " Bourgeon ". L'un des deux seuls vignobles Bio Suisse en Lavaux, le vignoble de l'Etat de Fribourg confirme ainsi sa recherche constante d'excellence et d'innovation.
 

Le processus de reconversion biologique des 6,6 ha sur les 15,4 ha du Domaine des Faverges, propriété de l'Etat de Fribourg, a été entamé en 2011 déjà. Après plusieurs essais sur certaines parcelles, les 6,6 ha sont passés en reconversion biologique en 2013 et ont obtenu le label bourgeon Bio Suisse en 2015. Les quatre vins du millésime 2015, deux chasselas, un pinot noir et un merlot, issus de cette production biologique seront commercialisés avec le label Bio Suisse. L'un des deux seuls vignobles certifié Bio Suisse en Lavaux, le vignoble de l'Etat de Fribourg confirme ainsi sa recherche constante d'excellence et d'innovation.

Les méthodes de culture biologique n'utilisent ni produits phytosanitaires de synthèse, ni engrais chimiques, ni herbicides, ce qui engendre un surcroit de main-d'œuvre. Les coûts de production sont en conséquence plus élevés et se répercutent sur le prix de vente. Le processus de vinification, lui aussi régit par les normes Bio Suisse, respecte au mieux le produit initial, utilisant un minimum d'intrants. De même, la quantité de sulfites est réduite au minimum nécessaire à une bonne conservation.

L'autre partie du domaine est cultivée en production intégrée (PI) par Yvan Regamey. Les techniques utilisées s'inspirent de la culture biologique. Le travail des sols est quasi identique et l'utilisation d'herbicides et de produits phytosanitaires de synthèse a été réduite de manière substantielle.

Des raisins très concentrés pour tout le millésime 2015
Après un printemps chaud, l'été 2015 a été marqué par une période de canicule exceptionnelle. Ces conditions climatiques particulièrement favorables à la vigne ont rendu le raisin très concentré. Les vins 2015 sont riches en bouche et présentent une belle complexité au nez. Seul bémol à ce millésime hors classe, la sécheresse a limité les quantités. 

Les professionnels du vin ont pu découvrir le chasselas " Domaine des Faverges 2015 " certifié Bio Suisse lors de la dégustation officielle qui s'est déroulée le 2 mai 2016 aux Faverges. Ils ont pu apprécier sa minéralité typique de Lavaux, la richesse de l'année 2015 alliée à une étonnante fraicheur. Le travail particulier à la vigne, une approche précise mais peu interventionniste en cave ont permis de donner ce côté gourmand, croquant aux vins du millésime. Quant aux rouges et autres spécialités, les millésimes actuellement en vente, 2013 et 2014, s'épanouissent pleinement et réjouiront les papilles des amateurs.  

Les rouges et le deuxième chasselas 2015 bénéficiant de la certification Bio Suisse, encore en élevage, ne pourront être dégustés qu'au printemps prochain. Mais selon le vigneron œnologue, Gérald Vallélian, ils promettent richesse, concentration et plaisir.