2 Juin 2020 -10h00

Le 16ème Prix de l'innovation agricole est attribué à Alain Bugnon pour son projet Apizoom. Deux autres projets ont été distingués : les pâtes alimentaires Laudato Si’ de Lionel Avanthay et la promotion de la culture de morilles de Paul Yerly.

Prix de l'innovation agricole 2020
Prix de l'innovation agricole 2020 © Tous droits réservés

Le Prix de l'innovation agricole vise à faire connaître et à récompenser des réalisations et des projets innovateurs pour l’agriculture du canton de Fribourg afin de favoriser son attrait économique et sa capacité concurrentielle. Il est doté de 20’000 francs de prix. Onze projets ont été soumis au jury cette année.

Le Prix de l'innovation agricole est attribué à Alain Bugnon de Courtepin pour son projet Apizoom qui se voit attribué un montant de 10'000 francs. Deux autres projets ont été distingués : les pâtes alimentaires Laudato Si’ de Lionel Avanthay et la promotion de la culture de morilles de Paul Yerly. Ils reçoivent chacun 5'000 francs.

Depuis 2015, Alain Bugnon développe l’application pour smartphone Apizoom qui rend plus aisée l’estimation du nombre de varroas dans une ruche. Cette estimation se fait normalement en comptant les varroas morts tombés au fond de la ruche. L’opération est difficile car le parasite est minuscule et se retrouve mêlé aux déchets de la ruche. L’application Apizoom permet un comptage automatique par reconnaissance visuelle et par des technologies de machine learning (le système apprend à reconnaître de plus en plus de types de varroas). Grâce à cette application les apiculteurs pourront connaître en tout temps l’état sanitaire de leurs ruches et appliquer de façon plus ciblée et moins fréquente les traitements. En récompensant ce projet, le jury a voulu distinguer un projet à la technologie de pointe sur le point de passer au stade de la production. Apizoom apporte un soutien précieux aux apiculteurs pour préserver leurs abeilles du varroa et limiter les traitements. De plus, il réunit des données statistiques au niveau national sur le parasite et sur les colonies d’abeilles plus résistantes au varroa.

Un 2ème prix ex-aequo, doté de 5'000 francs, récompense Lionel Avanthay pour la production des pâtes alimentaires Laudato Si’ à l’abbaye d’Hauterive. L’intérêt de cette production artisanale est la mise en valeur des matières premières bio certifiées Terroir Fribourg avec un accent particulier sur la durabilité.

Paul Yerly reçoit lui aussi un 2ème prix ex-aequo, doté de 5'000 francs, pour son projet de promotion de la culture de morilles en Suisse. Ce projet offrira des kits de culture aux producteurs ainsi qu’une formation et un suivi sur plusieurs années. L’intérêt de ce projet est de proposer une nouvelle culture à haute valeur ajoutée basée sur une matière première entièrement locale.

« L’agriculture fribourgeoise est innovante, dynamique, toujours à la recherche de solutions et d’adaptation ! » s’est réjoui le conseiller d'Etat Didier Castella, lors de la cérémonie de remise du Prix de l’innovation agricole qui s’est déroulé à Grangeneuve. « L’avenir de l’agriculture passe par une adaptation permanente aux réalités économiques. Cette capacité à innover, à chercher de nouvelles solutions ou de nouveaux produits, à s’adapter à de nouvelles situations est une qualité entrepreneuriale indispensable dans le monde agricole en mutation. Les trois lauréats de ce jour en sont de bons ambassadeurs. »