1 Mars 2021 -10h09

Un tronçon de la Broye de 3 kilomètres va être revitalisé à la hauteur de la zone alluviale d’importance nationale « Les îles de Villeneuve » sur la commune de Surpierre (FR). Les travaux qui viennent de débuter vont durer jusqu’à la fin de l’année. Ils permettront de redonner une dynamique naturelle au cours d’eau et de favoriser la biodiversité.

Le projet de revitalisation de la Broye se situe en majorité sur la rive gauche de la Broye et de ses affluents sur la commune de Surpierre (FR) mais concerne également les affluents vaudois sur les communes d’Henniez et Valbroye. Il a été mis à l’enquête du 26 avril au 24 mai 2019. Le permis de construire a été délivré le 9 février 2021.

Des travaux jusqu’à la fin 2021

Le projet ambitionne la revitalisation de la Broye et de ses affluents dans la zone alluviale d’importance nationale « Les îles de Villeneuve ». L’objectif central consiste à rétablir un tracé et une dynamique de la Broye, de ses affluents et de la zone alluviale aussi proches que possible de l’état naturel. Les stabilisations de la berge seront supprimées et des encoches seront creusées dans la rive gauche de la Broye afin de favoriser l’érosion et amorcer le rétablissement d’une dynamique alluviale. Le courant de l’eau et les crues permettront au fil du temps la formation d’un lit sinueux, de berges irrégulières et de terrasses alluviales favorables à la diversité des milieux naturels. Les affluents de la Broye (ruisseaux de Seigneux, de la Baume, de Villeneuve, des Granges et la Trémeule) seront également revitalisés et un couloir de divagation en cas de crues sera créé dans la forêt alluviale. L’écosystème caractéristique des zones alluviales, composé de milieux naturels et d’espèces végétales et animales spécifiques aux milieux humides, reprendra place progressivement dans la zone protégée.

Les mesures préparatoires ont débuté le 1er mars 2021. Elles consistent à défricher les rives pour permettre les travaux dans le lit et sur les berges de la Broye et de ses affluents. Les rives seront ensuite amplement végétalisées, notamment la rive droite qui ne compte actuellement que peu de végétaux. Le chantier de revitalisation durera jusqu’à la fin de l’année.

Un secteur prioritaire

Dans le cadre de sa planification des revitalisations des cours d’eau, le Service de l’environnement du canton de Fribourg a défini le secteur « Les îles de Villeneuve » comme prioritaire, en coordination avec le canton de Vaud. L’espace réservé aux eaux sera augmenté sur ce tronçon. Les mesures réalisées seront d’une grande utilité pour la nature et le paysage par rapport aux coûts investis.

Le Service de l’environnement remercie chaleureusement le maître de l’ouvrage (Entreprise d’endiguement de la Broye – Section II), la commune de Surpierre, l’Office fédéral de l’environnement, l’association « Broye Source de Vie » ainsi que les donateurs qui, par leur engagement indéfectible, ont permis la réalisation du projet.

Coût et planification

Le coût total des travaux qui comprend notamment l’entretien sur 3 ans et le suivi biologique sur 10 ans est estimé à quelque 3 millions de francs. La Confédération subventionnera le projet à hauteur de 80%. Le canton de Vaud participe financièrement aux mesures touchant son territoire. L’association « Broye Source de Vie » a fait une recherche de fonds fructueuse pour financer la part restante.