Le RFSM crée un vrai hub en santé mentale à Fribourg

28 Septembre 2020 -18h26

Après huit ans de travaux, le Réseau fribourgeois de santé mentale met en service le Centre de soins hospitaliers pour la population germanophone du canton ainsi que les Urgences psychiatriques cantonales sur son site du RFSM Fribourg, à Villars-sur-Glâne. Les deux unités Saturn et Merkur, dotées de 30 lits extensibles à 40, complètent ainsi les prestations germanophones offertes depuis 2017 par la clinique de jour et les consultations ambulatoires. Situées dans le même complexe, le RFSM inaugure également ses nouvelles Urgences psychiatriques cantonales, que la population peut contacter en français et en allemand, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 au 026 305 77 77. Ces deux nouvelles prestations participent de facto à la création d’un vrai hub en santé mentale dans le Grand Fribourg, qui va accueillir plus du tiers des patient-e-s du RFSM.

RFSM FNPG Behandlungszentrum für deutschsprachige PatientInnen
RFSM FNPG Behandlungszentrum für deutschsprachige PatientInnen © Tous droits réservés

Pour Anne-Claude Demierre, conseillère d’Etat et présidente du Conseil d’administration du RFSM: «Le FNPG Freiburg constitue une amélioration essentielle de la prise en charge psychiatrique des patients et patientes germanophones. Ce centre intégré unique dans le canton, doté désormais de ses unités hospitalières, va considérablement faciliter l’accès aux soins en santé mentale de la population alémanique.»

Cette nouvelle antenne du RFSM est installée dans les bâtiments de l’ancien séminaire diocésain à Villars-sur-Glâne. Le déploiement des prestations hospitalières, avec l’arrivée de Marsens de 23 lits des unités Saturn et Merkur, plus 7 lits supplémentaires, soit 30 lits au total, complète le dispositif composé d’une clinique de jour, de la consultation ambulatoire ainsi que des groupes thérapeutiques mis en service en 2017.

La loi sur l’organisation des soins en santé mentale prévoit que chaque patient-e relevant d’une des deux langues cantonales puisse être traité-e directement dans sa langue, ce qui est fondamental et nécessaire en psychiatrie. La qualité d’un traitement en santé mentale repose en effet prioritairement sur la maîtrise de la langue du patient ou de la patiente ainsi que sur la proximité de son environnement culturel et celle de ses proches. Ainsi, en psychiatrie, les prestations offertes dans la langue des patient-e-s sont tout aussi déterminantes que la spécialisation des professionnel-le-s sur les pathologies.

C’est pour améliorer et renforcer cette prise en charge que le Conseil d’administration du RFSM a décidé fin 2013 de concrétiser une stratégie devant mener à la mise en place d’une structure psychiatrique dédiée aux patients et patientes germanophones dans le canton de Fribourg. Pour y parvenir, des collaborateurs et collaboratrices parlant l’allemand ont été engagés. Les équipes du FNPG Freiburg sont donc exclusivement germanophones. La création du centre germanophone, qui s’impose désormais comme un véritable hub en santé mentale par la diversité des prestations offertes, s’avère par ailleurs un vrai atout pour le recrutement de personnel alémanique.

Les urgences se cantonalisent, avec des prestations renforcées

Enfin, le RFSM renforce ses prestations d’urgences à la population, avec l’inauguration des Urgences psychiatriques cantonales, sur le site du RFSM Fribourg à Villars-sur-Glâne également. Autrefois assuré par différentes entités, ce service, avec un personnel qui lui est désormais exclusivement dédié, permet d’offrir à la population adulte du canton un accès dans les deux langues à des professionnel-le-s de l’urgence psychiatrique 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 via le numéro de téléphone unique 026 305 77 77.

Cette nouvelle prestation du RFSM permet d’organiser des consultations d’urgence et de faire une première évaluation clinique, d’orienter les patient-e-s vers les structures les plus adaptées à leur problématique ou d’assurer un suivi de crise grâce à une dizaine d’entretiens rapprochés. Avec le renforcement des prestations d’urgences, le RFSM poursuit ainsi son développement dans un contexte de crise sanitaire dans lequel la santé mentale de la population est mise à rude épreuve.

Le RFSM Fribourg à Villars-sur-Glâne va étoffer son offre ces prochains mois, avec l’arrivée de l’unité hospitalière Vénus, du Centre de psychiatrie forensique, de la clinique de jour francophone et des consultations ambulatoires du Centre psychosocial d’ici le printemps 2021. Les travaux de rénovation, de transformation et construction des bâtiments se montent à 43 millions de francs, financés pour à 72% par le RFSM et pour 28% par un établissement bancaire.