Environ 240 personnes doivent observer la mise en quarantaine dans le canton de Fribourg

30 Juillet 2020 -11h22

Depuis mardi soir, en raison d’une personne détectée positive à la COVID-19, environ 240 personnes ont été mises en quarantaine dans le canton de Fribourg. C’est une situation sérieuse ; des contrôles des plans sanitaires et du respect des mesures ordonnées seront poursuivis.

COVID19
COVID19 © Tous droits réservés

Depuis mardi soir 28 juillet 2020, une mise en quarantaine a été ordonnée à l’encontre d’environ 240 personnes habitant dans le canton de Fribourg. Les personnes concernées ont reçu un SMS officiel du Service du médecin cantonal (SMC). Ce message annonce la mise en quarantaine immédiate de la personne en attendant d’être contactée par le SMC. Cette mesure, conduite par la Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS), est à prendre au sérieux. Elle a été décidée à la suite d’une personne infectée par la COVID-19 qui a fréquenté trois bars et clubs dans le district de la Sarine les jours précédant les résultats du test.

Actuellement, le SMC poursuit le travail de traçage par contact téléphonique direct avec les personnes qui ont été en contact étroit avec la personne malade. Les contrôles réalisés par les services de l’Etat ont révélé que l’un des établissements ne respectait pas les normes de protection sanitaires, ainsi que différentes autres règles d’exploitation. La Préfecture de la Sarine, en concertation avec la DSAS, a prononcé une décision de fermeture provisoire de l’établissement.

Le respect strict de la mesure de mise en quarantaine tout comme la conformité des plans de protection des établissements publics du canton continueront à faire l’objet de contrôles inopinés, conformément aux décisions prises à la mi-juillet par la Task force et la cellule de coordination réunissant la Conférence des préfets, le Service du médecin cantonal, le Service de la police du commerce, le Service public de l’emploi et la Police cantonale. Ces contrôles seront encore intensifiés à l’avenir.

Enfin, il est rappelé que les recommandations sanitaires, les gestes « barrière » et la mise en oeuvre stricte des plans sanitaires sont les mesures indéniables qui empêchent la propagation de ce virus.

D’autres communications seront transmises en fonction de l’évaluation de la situation.