Accident exposant au sang ou à d'autres liquides biologiques (AES)

Le sang est le véhicule comportant le plus grand risque de transmission.

Accident - Unfall
Accident - Unfall © Tous droits réservés

Les accidents exposant au sang ou à d'autres liquides biologiques (AES) recouvrent toute exposition à du sang ou à des liquides biologiques susceptible de transmettre essentiellement une infection à VIHHépatite B ou Hépatite C au personnel exposé par voie percutanée, muqueuse ou cutanée (peau lésée).

Les liquides céphalo-rachidien, synovial, pleural, péritonéal, péricardique et amniotique sont considérés comme potentiellement infectieux même si le risque de transmission n'a pas pu être quantifié dans ces cas.

Les fèces, l'urine, les sécrétions nasales, les expectorations, la salive, la sueur et les larmes ne sont pas liés à un risque de transmission en l'absence de contamination par le sang.

Si vous devez établir une procédure pour votre établissement en cas d'AES, nous vous proposons de vous référer aux recommandations de l'OFSP téléchargeables ci-dessous.

Si vous êtes un profesionnel de la santé victime d'un accident vous ayant exposé au sang ou à d'autres liquides biologiques, nous vous recommandons d'informer votre employeur et de vous rendre au plus vite dans un service d'urgence ou chez votre médecin traitant, si l'institution dans laquelle vous travaillez n'a pas prévu de procédure.

Actualités liées