Dès qu'une femme a ses règles, son corps est capable de concevoir une grossesse en cas de relation sexuelle non protégée.

On peut suspecter un début de grossesse :
  • Lorsque les règles ne viennent pas
  • Lorsque les règles ne sont pas comme d'habitude (irrégulières, moins abondantes par exemple)
  • Lorsqu'une contraception d'urgence a été prise durant le cycle précédent et que l'on doute de son succès

Le plus souvent l'arrêt des règles est le principal signe d'un début de grossesse, mais pas toujours. Il est possible d'observer des symptômes comme une tension dans les seins, des nausées matinales, un changement d'appétit et des modifications de l'humeur.

Un moyen efficace de le savoir : le test de grossesse

Dès les premiers jours de retard de règles, un test de grossesse peut être fait. Avant ce délai, le test de grossesse n'est pas fiable (le test peut être négatif alors qu'une grossesse a débuté, mais n'est pas encore détectable par le test).

Où se le procurer ?
  • Au Centre fribourgeois de santé sexuelle, nous effectuons des tests de grossesse sur prise d'urine. Nous accompagnons la femme lors du résultat et proposons une réflexion dans le cas d'un résultat positif. Ces entretiens sont soumis à la confidentialité, mais comme nous encourageons le dialogue entre les différents partis, il est encouragé de venir avec sa famille ou son partenaire.
  • En pharmacie et dans le commerce, vous trouverez des tests de grossesse à faire vous-même sur la base d'une prise d'urine.
Et ensuite ?

Si le test de grossesse est positif, le choix appartient à la femme de décider si elle va garder cette grossesse ou si le souhait est de l'interrompre.

  • Si le choix est de garder la grossesse, nous pouvons orienter la femme pour le suivi en fonction de ses besoins et faire le lien avec les professionnel-le-s du réseau (médecins, sages-femmes, services sociaux…).
  • Si le choix est de l'interrompre, nous aidons à l’organisation des démarches avec l'hôpital cantonal fribourgeois.
Que dit la loi à ce sujet ?

En Suisse, le délai pour interrompre une grossesse est de 12 semaines depuis les dernières règles. Après ce délai, l'interruption est possible seulement avec l'accord du médecin (non punissable si un avis médical démontre qu'elle est nécessaire pour écarter le danger d'une atteinte grave à l’intégrité physique ou d'un état de détresse profonde de la femme enceinte).

Les jeunes filles de moins de 16 ans qui demandent une interruption de grossesse doivent s'adresser à un centre spécialisé pour mineure/s. Dans le canton de Fribourg, c'est le Centre fribourgeois de santé sexuelle qui a reçu ce mandat.

En tous les cas, un entretien conseil gratuit et confidentiel peut être utile pour surmonter les émotions liées à ces situations particulières et peut aider à envisager la suite.

Le Centre fribourgeois de santé sexuelle vous propose des entretiens gratuits et confidentiels pour :

  • Envisager les perspectives possibles, afin de trouver une issue favorable à la situation
  • Saisir des éléments de compréhension de cette grossesse involontaire
  • Clarifier la demande d'interruption de grossesse
  • Éclairer les représentations, les croyances
  • Intégrer la décision dans les valeurs et convictions religieuses