Retour
Police cantonale Fribourg - La Police de sûreté - inspecteur
Police de sûreté © 2018 Police cantonale Fribourg

Police de sûreté

Police cantonale Fribourg - La Police de sûreté - inspecteur
Police de sûreté © 2018 Police cantonale Fribourg

Présentation du corps de la police de sûreté de la Police cantonale

Police de sûreté

La police de sûreté accomplit toutes les tâches de police criminelle. Elle exerce la police judiciaire dans les affaires dont l'importance, la complexité ou la nature particulière exigent son intervention.

Elle est composée de 114 policiers (104.40 EPT), appuyés de 18 employés civils (14.60 EPT ; chiffres au 31 décembre 2017). Les inspecteurs travaillent en civil et sont armés comme leurs collègues de la gendarmerie.

La criminalité se diversifiant et complexisant, la police de sûreté doit sans cesse s'adapter pour lutter contre les nouvelles formes de délinquance. Elle peut compter sur des spécialistes du commissariat d'identification judiciaire pour rechercher des traces sur les lieux d'un cambriolage ou d'un crime et sur des enquêteurs en informatique pour identifier des auteurs sur Internet.

La lutte contre le crime organisé (stupéfiants, cambriolages, brigandages, délits financiers, encouragement à la prostitution, ...) exige que la police de sûreté dispose d'enquêteurs disponibles, motivés et bien formés.

Outre des missions de police, elle accomplit aussi des tâches lui incombant en matière d'aide aux victimes et d'aide aux mineurs. Elle les auditionne et peut leur proposer un soutien psychologique.

Organisation de la police de sûreté

La police de sûreté se compose de quatre commissariats:

  • Commissariat criminel (groupes judiciaires, cambriolages, prostitution)
  • Commissariat des enquêtes spécialisées (brigade financière, des mineurs, des stupéfiants, des moeurs et maltraitance)
  • Commissariat opérationnel (brigade d'analyse et d'aide au commandement, des missions spéciales, d'observation)
  • Commissariat d'identification judiciaire

 

Organigramme

Actualités liées