Retour

Les PIC, les programmes d'intégration du canton de Fribourg

Retour

Depuis 2014, la politique d'intégration est mise en œuvre en Suisse sur la base de programmes d'intégration cantonaux PIC. Ces derniers sont négociés avec la Confédération sur une période de quatre ans. Après une première expérience positive entre 2014 et 2017, le canton de Fribourg entame son deuxième PIC qui courra jusqu'en 2021.

Depuis 2014, l’encouragement spécifique de l’intégration est mis en œuvre sur la base de programmes d’intégration cantonaux PIC, négociés avec la Confédération pour une période de quatre ans. Les PIC se caractérisent par un cadre commun d’orientation composé de trois piliers (Information et conseil, Formation et travail, Communication et intégration sociale) et huit domaines d’action. Pour faire suite à un bilan intermédiaire positif, la Confédération a décidé de confier aux cantons l’élaboration d’un second PIC pour les années 2018-2021.

Dans le canton de Fribourg, la politique d’intégration est conjointement promue et coordonnée par le Bureau de l’intégration des migrant-e-s et de la prévention du racisme IMR et le Service de l’action sociale SASoc. Le Conseil d’Etat a chargé ces deux entités qui forment le Groupe de pilotage PIC de rédiger le PIC 2. Un « Groupe-réseau » accompagne l'implémentation du PIC et favorise les échanges interinstitutionnels.
Les PIC 1 et 2 (ainsi que sa synthèse) peuvent être téléchargés ci-dessous. Pour des informations générales sur l'application des PIC au niveau suisse, veuillez consulter : http://www.kip-pic.ch/fr 

Avec la mise en œuvre du PIC 1, le canton de Fribourg s’est engagé dans une voie nouvelle en matière d’intégration. Cette expérience pilote quadriennale – supervisée par le Secrétariat d’Etat aux migrations SEM – a donné davantage de cohérence, de systématique et de visibilité à la politique d’intégration fribourgeoise. La réalisation du PIC 1 n’aurait pas été possible sans un travail de proximité et la richesse de nombreux partenariats (monde associatif, communautés migrantes, milieux économiques, services étatiques, communes, Confédération, etc.). Elle a permis de tirer de nombreux enseignements et d’identifier un certain nombre de défis qui alimenteront le PIC 2.

Bilan qualitatif du PIC 1 

  • Décentralisation des offres dans tous les districts ;
  • Amélioration de l’accessibilité des projets pour le public cible ;
  • Mise en réseau des acteurs de l’intégration ;
  • Participation de tou-t-e-s à la construction du vivre-ensemble, du partage et des liens sociaux ;
  • Accompagnement personnalisé des participant-e-s aux mesures d’intégration avec prise en compte des ressources et des besoins spécifiques ;
  • Bilinguisme et utilité économique des mesures d’intégration ;
  • Fort ancrage local du dispositif d’intégration cantonal.

Bilan quantitatif du PIC 1 : 

  • Financement et accompagnement de plus de 100 projets d’intégration ;
  • 38 projets de cours de langues pour personnes migrantes ;
  • Offre de cours de langues pour plus de 1000 personnes du domaine de l’asile et des réfugiés ;
  • Plus de 800 stages en entreprises pour personnes admises à titre provisoire et réfugiées ;
  • Augmentation du nombre de « Communes sympas » dans lesquelles vit aujourd’hui le 50 % de la population migrante du canton de Fribourg ;
  • Formation de 400 nouveaux agent-e-s sympas ;
  • Organisation de 27 journées d’échanges et de formation avec les partenaires impliqués pour stimuler et optimiser le dispositif d’intégration cantonal.

Analyse des besoins

  • En vue de l'élaboration du premier PIC, la DSJ et la DSAS avaient mandaté la Haute Ecole de travail social Fribourg HETS-FR pour réaliser, de 2011 à 2012, une analyse des besoins en matière d'intégration dans le canton de Fribourg. Le rapport final de l'étude est téléchargeable ci-dessous.

Documents PIC 2018-2021

Programme d'intégration cantonal 2018-2021_D

Actualités liées