La Commission d’enquête parlementaire « Pisciculture d’Estavayer-le-Lac » entend rendre son rapport en juin prochain

19 Mars 2021 -12h09

La Commission d’enquête parlementaire « Pisciculture d’Estavayer-le-Lac » a achevé la phase d’instruction du dossier. Elle s’attache désormais à la rédaction de son rapport, qu’elle entend présenter en juin 2021.

Hôtel cantonal | Rathaus © Tous droits réservés - Stéphane Schmutz | @Stemutz

La Commission d’enquête parlementaire (CEP) « Pisciculture d’Estavayer-le-Lac » – instituée, selon la requête acceptée par le Grand Conseil, « pour faire la lumière sur la débâcle de la pisciculture et la remettre en fonction » – est à pied d’œuvre depuis le mois de juin 2020. Elle a depuis réuni et compulsé de nombreux documents, puis auditionné différentes personnes appelées à fournir des renseignements – onze au total. 
La phase d’instruction est aujourd’hui terminée et la CEP s’attache désormais à la rédaction de son rapport qui, selon le décret approuvé par le Grand Conseil, doit notamment clarifier les circonstances qui ont conduit à la situation actuelle ainsi que les différentes responsabilités des acteurs du dossier. 
Ce rapport sera accompagné d’une étude chiffrant le coût d’un redémarrage des installations de l’écloserie d’Estavayer-le-Lac, afin de répondre à un autre mandat confié par le Grand Conseil à la CEP, soit de vérifier l’exactitude du montant de 1,5 million de francs nécessaire à la remise en fonction de la pisciculture. 
La CEP « Pisciculture d’Estavayer-le-Lac » entend présenter les fruits de son travail en juin 2021, une année après le début de ses travaux. 
Renseignements complémentaires 
—  
Roland Mesot, président de la CEP « Pisciculture d’Estavayer-le-Lac », M +41 79 411 60 65 
Eric Collomb, vice-président de la CEP « Pisciculture d’Estavayer-le-Lac », M +41 79 237 42 27