Angélique Boschung (-Joye) nommée directrice de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg

6 Mai 2020 -13h33

La Direction de l’instruction publique, de la culture et du sport a nommé la nouvelle directrice de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg (BCU) en la personne de Angélique Boschung (-Joye). Elle succède le 1er août à Martin Good, qui prend sa retraite.

photo d'Angélique Boschung, nouvelle directrice de la BCU
Angélique Boschung, nouvelle directrice de la BCU © Tous droits réservés - Alain Wicht

Après une maturité gymnasiale bilingue au Collège Ste-Croix de Fribourg, puis un bachelor en lettres (français et histoire de l’art), Angélique Boschung (-Joye) a complété sa formation par un double master, en sciences de l’information (Haute école de gestion de Genève) et en études juridiques (Université de Fribourg). Entre 2009 et 2019, elle a occupé divers postes à la BCU de Fribourg, dont ceux de coordinatrice des bibliothèques de lecture publique et de responsable des ressources électroniques. Ces deux fonctions lui ont permis de développer un riche réseau professionnel aux niveaux cantonal et national, et de participer à la réalisation de divers projets ainsi qu’à plusieurs groupes de travail interinstitutionnels et intercantonaux. Depuis octobre 2019, elle travaille à la bibliothèque de l’EPFL dans les domaines de la formation aux compétences informationnelles et du soutien à la publication scientifique. Mme Boschung (-Joye) a grandi et est aujourd’hui domiciliée dans le canton de Fribourg.

Agée de 32 ans, A. Boschung (-Joye) sera amenée à conduire la BCU et à accompagner l’institution culturelle fribourgeoise dans de nombreux projets stratégiques, parmi lesquels celui de l’agrandissement et restructuration de son bâtiment central dont le chantier débutera cet été. Son expertise en bibliothéconomie permettra également de finaliser la mise en place à Fribourg de la plateforme nationale Swiss Library Service Platform. Avec une équipe de 80 collaboratrices et collaborateurs, entouré de 8 chef.fe.s de secteur et trois personnes à la direction, Mme Boschung (-Joye) souhaite que la BCU soit un carrefour incontournable de l’activité scientifique de l’Université de Fribourg, ainsi qu’un lieu de culture et de rencontre pour toute la population fribourgeoise : « La BCU, grâce aux compétences de son personnel et à des outils techniques adaptés, peut se profiler non seulement dans la gestion des collections de livres et documents physiques ou numériques, mais aussi se renforcer en tant que pôle cantonal d’éducation aux compétences informationnelles, et de médiation culturelle et scientifique. Il s’agit de pérenniser les services et de les adapter aux évolutions sociétales ». Soucieuse des missions patrimoniales, académiques et socio-culturelles de cette institution fribourgeoise, elle œuvrera à renforcer son attractivité tout en veillant à lier pérennisation et innovation.

Actualités liées