L’Etat de Fribourg attribue deux bourses de mobilité pour la création artistique

31 Janvier 2020 -10h03

Sur préavis d’un jury d’experts, la Direction de l’instruction publique, de la culture et du sport (DICS) a attribué deux bourses de mobilité pour la création artistique à la danseuse et chorégraphe Gauri Priscilla Brülhart et à l’artiste plasticienne Viviane Fontaine.

Bourse de mobilité pour la création artistique
Bourse de mobilité pour la création artistique © Tous droits réservés

Un jury d’experts a évalué les candidatures déposées pour l’obtention d’une bourse de mobilité permettant à des artistes de réaliser un projet artistique en 2020. A l’issue des délibérations, il a porté son choix sur les projets de Gauri Priscilla Brülhart et de Viviane Fontaine, deux artistes qui souhaitent remonter aux sources de leur art pour développer de nouvelles créations.

Gauri Priscilla Brülhart

De février à mai 2020, la danseuse et chorégraphe Gauri Priscilla Brülhart se rendra auprès de compagnies de danse professionnelles et de danseurs et chorégraphes réputés des villes indiennes de Lucknow, Ahmedabad, Bénarès, ainsi qu’à New York pour confronter et interroger les limites du kathak (danse classique indienne codifiée) et développer un style personnel caractérisé par un langage plus contemporain. La bourse lui permettra d’expérimenter le vocabulaire corporel du Nrithya (la partie narrative du kathak) et du Nritta (technique pure) ainsi que le Raasa, l’émotion générée par le danseur qui peut être ressentie par une personne sensible à cette énergie dans le public. Après cette immersion dans le berceau du kathak, elle affinera la dimension contemporaine de ses explorations stylistiques auprès de la Martha Graham School Company de New York. Tout au long de son périple, Gauri Priscilla partagera ses rencontres, expériences et inspirations sur les réseaux sociaux. Ses recherches se cristalliseront dans une création présentée à Fribourg en 2021-2022.

Née à Fribourg en 1980, Gauri Priscilla Brülhart est danseuse et chorégraphe. Après des études au Conservatoire de Fribourg, à l’école « Danse Plus » à Monaco et au Laban Center de Londres, elle est repérée en 2006 par Pt Ravi Shankar Mishra et se rend plusieurs années à Bénarès pour se former à la danse classique indienne (kathak). Titulaire d’un junior et d’un senior diplôme de l’académie Prayag Sangeet Samiti à Allahabad, cette danseuse professionnelle est active sur la scène du kathak en Inde, en Europe et en Suisse depuis 2010. Dans le contexte de diverses créations, elle collabore avec des musiciens et artistes de divers horizons : les Ballets de Monte Carlo, la Landwehr, le Cirque liquide, etc. En janvier 2014, elle fonde l’association Sangeet Swiss à Fribourg pour promouvoir les arts classiques indiens et les échanges interculturels. Dans cette même veine, elle est professeur attitrée aux Ateliers d’ethnomusicologie de Genève.

photo de Gauri Priscilla Brülhart
Gauri Priscilla Brülhart © Tous droits réservés
photo de Gauri Priscilla Brülhart
Viviane Fontaine
photo de Viviane Fontaine
Viviane Fontaine © Tous droits réservés
photo de Viviane Fontaine

D’octobre à décembre 2020, l’artiste Viviane Fontaine se rendra au Japon afin d’explorer plus avant les techniques de fabrication ancestrales du papier. Le titre de son projet, « Sur les traces d’Uchigumo… », fait référence à une technique vieille de 1500 ans qui n’est plus pratiquée que par un seul atelier au monde à Imadate (province de Fukui), village historique du papier. Parmi plusieurs destinations japonaises, Viviane Fontaine se rendra à Minô où se trouve un centre spécialisé dans la fabrication de papier. La bourse lui permettra d’avoir des échanges approfondis avec les papetiers japonais en vue de percer leurs secrets de fabrication et d’expérimenter sur place. A son retour, forte de ces nouvelles perspectives de création, Viviane Fontaine réalisera de grands panneaux jouant sur l’idée de transparence et d’opacité dans un contexte architectural, où la lumière joue un rôle prépondérant.

Après une maturité classique en 1972, Viviane Fontaine (née à Genève en 1953) se rend aux Etats-Unis où elle rencontre un artiste qui travaille avec le papier. Ce premier contact avec cette matière dans un contexte artistique va la marquer durablement. En 1973, elle est admise à l’Ecole des Beaux-Arts de Genève. En année de diplôme, Viviane Fontaine réalise un travail de recherche sur la fabrication du papier en Europe. Dès 1984, elle expose régulièrement en Suisse et à l’étranger, tout en continuant à se former grâce à des stages et visites d’atelier, d’abord en Alsace et aux Etats-Unis, puis au Japon dès 1987. Depuis 1990, elle habite en Gruyère où ses créations sur les plantes trouvent un développement fertile et original. Les différents papiers et diverses techniques sont pour elle un alphabet avec lequel elle compose ses œuvres. Depuis 1986, elle transmet son savoir-faire en proposant des stages dans des écoles d’art en Suisse, des stages privés et des stages pour la formation des enseignants et des éducateurs.

Bourse de mobilité pour la création artistique

Depuis 2014, la DICS met au concours chaque année une ou plusieurs bourses de mobilité d’un montant maximal de 20 000 francs, permettant à des artistes professionnels fribourgeois de développer et de réaliser un projet de création nécessitant un séjour de trois à six mois hors de leur région linguistique ou à l’étranger.

Actualités liées