Octroi du Prix sportif de l’Etat de Fribourg 2020 à Monsieur André Liaudat pour ses multiples engagements dans le sport pour le canton de Fribourg

14 Décembre 2020 -15h44

Pour le 18ème Prix sportif de l’Etat de Fribourg 2020, le Conseil d’Etat a décidé de l’attribuer à M André Liaudat avec une dotation de 5'000 francs. Les deux prix d’encouragement de la Commission cantonale du sport et de l’éducation physique ont été décernés à Mme Anaïs Coraducci de Cheyres (patinage artistique) et à M. Alexis Monney de Châtel-St-Denis (ski alpin).

André Liaudat © Etat de Fribourg - Staat Freiburg

André Liaudat a énormément œuvré dans le sport, particulièrement dans l’athlétisme et le tir. Véritable « chef d’orchestre » dans de nombreuses organisations sportives, le lauréat s’est également investi dans plusieurs événements sportifs de grande envergure.

Né en 1937 à Châtel-St-Denis, André Liaudat s’est initié à l’athlétisme en pratiquant plus spécifiquement la course de fond et de demi-fond. En parallèle, le ski et le tennis viennent compléter ses loisirs sportifs durant sa jeunesse. À tout juste 30 ans, André Liaudat change de rôle en prenant la présidence du club athlétique de Fribourg. Cette première responsabilité sera le début d’une longue série d’engagements dans la conduite des organisations sportives. La liste est impressionnante : Premier président de la Fédération fribourgeoise d’athlétisme et du Panathlon-Club Fribourg, Abbé-Président de la Société de tir de la ville de Fribourg, Vice-président de la Fédération suisse d’athlétisme, Chef de délégation de l’équipe suisse d’athlétisme à divers Championnats d’Europe ainsi qu’aux jeux Olympiques de Munich, Chef technique de la fédération suisse de tir… Non seulement le châtelois d’origine mène la barque des différents clubs et délégations sportives, mais il va aussi assumer avec brio l’événementiel de ces dernières: Président de la fête cantonale de gymnastique à Fribourg, Président du comité d’organisation du tir cantonal fribourgeois, Président du comité d’organisation du 30ème et 40ème anniversaire du Panathlon-Club Fribourg, Président du comité d’organisation du 50ème anniversaire de la Fédération fribourgeoise d’athlétisme et même encore Vice-Président de la course Morat-Fribourg…

Autre que son expérience sportive, André Liaudat réalise une longue carrière militaire en tant que colonel EMG puis comme divisionnaire. Proche de la montagne et du sport, on lui attribue la supervision de la fameuse course de la Patrouille des Glaciers, encore un événement qu’il dirigera avec une grande expertise. Ses compétences d’encadrement et de pilotage ne s’arrêtent pourtant pas qu’au sport et à l’armée puisque André Liaudat est aussi musicien dans l’âme. Il présidera plusieurs groupements de musique dans le canton et prendra même la responsabilité de la 25ème fête fédérale des yodleurs.

Une chose est sûre, André Liaudat a su relever de nombreux défis sportifs durant sa vie sans ne jamais rien lâcher. Un vrai passionné du sport qui a tant apporté pour le canton et ses fribourgeois. C’est donc avec beaucoup d’émotion que le Conseil d’Etat lui remet cette année le prix sportif de l’Etat de Fribourg en signe de reconnaissance pour toutes ses actions en faveur du sport.

Anaïs Coraducci

Anaïs Coraducci de 2003 et originaire de Cheyres, découvre le patinage artistique à l’âge de 6 ans. L’attrait pour ce sport est immédiat. Elle se met alors à rêver d’une carrière de patineuse.

Afin d’obtenir un encadrement optimal, la jeune Anaïs âgée alors de 11 ans s’expatrie à Colmar en famille d’accueil durant 3 années, avec le soutien de ses parents. Elle poursuit ensuite son rêve en Italie, où elle vit et s’entraîne encore aujourd’hui. Ces sacrifices vont s’avérer fructueux pour sa carrière internationale. En 2017, la médaillée de bronze aux championnats suisses juniors décroche une nouvelle 3ème place en catégorie junior lors de la Merano Cup. Les années s’ensuivent et de nouveaux résultats s’ajoutent à son palmarès junior : une médaille de bronze à l’Alpen Trophy puis deux médailles d’argent lors de la Dragon Trophy et la Tallin Trophy. L’année 2020, signe de la jeunesse, lui ouvre les portes des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Lausanne, où sa performance lui offre une prodigieuse 10ème place. Un immense respect à Anaïs pour tout le parcours effectué jusqu’à présent et qui réserve d’ores et déjà un bel avenir à cette jeune patineuse.

photo de Anaïs Coraducci
Agrandir Anaïs Coraducci © Etat de Fribourg - Staat Freiburg
photo de Anaïs Coraducci

Alexis Monney

photo de Alexis Money
Agrandir Alexis Monney © Etat de Fribourg - Staat Freiburg
photo de Alexis Money

Alexis Monney de 2000 et originaire de Châtel-St-Denis, dévale ses premières pentes aux Paccots sous l’œil attentif de son papa, ancien compétiteur et entraîneur des descendeurs et super-géantistes de l’équipe suisse. C’est logiquement qu’Alexis va suivre cette passion familiale.

Avec le Ski-Club Châtel, Alexis goûte à ses premières compétitions et se fait rapidement une place parmi les meilleurs de sa catégorie lui permettant d’intégrer Ski Romand dès son adolescence. Puis à la fin de sa scolarité obligatoire, Alexis suit les pas de sa grande sœur Marie et part à Brigue rejoindre le centre national de performance. Un vrai tremplin qui lui offre un encadrement de haut niveau et qui l’amène dans ses premières courses internationales dès la saison 2017. Durant la saison 2019/2020, Alexis est victorieux sur plusieurs courses FIS et aux championnats suisses juniors en combiné alpin. À noter qu’il décroche également la 3ème place en descente lors de ces championnats nationaux. Avec des résultats de plus en plus prometteurs, Alexis confirme ses qualités de descendeur en décrochant la médaille d’or lors des Mondiaux juniors à Narvik en mars 2020. Un sacre qui lui vaut les Cadres B de Swiss-Ski pour la saison 2020-2021. Chapeau bas pour ce jeune homme talentueux qui n’a pas fini de faire parler de lui !