L’Etat de Fribourg attribue trois aides à la création théâtrale pour la saison 2021-2022

24 Mars 2021 -10h41

Trois compagnies théâtrales confirmées fribourgeoises bénéficieront d’une aide à la création de l’Etat de Fribourg pour la saison 2021-2022.

illustration © Etat de Fribourg - Staat Freiburg - nicolas brodard

Dans le cadre de la neuvième mise au concours de son soutien aux compagnies théâtrales confirmées, l’Etat de Fribourg a attribué à trois compagnies son aide à la création pour la saison 2021-2022, pour un montant total de 135 000 francs. Il s’agit des compagnies suivantes :

  • Compagnie AGP : Ecoute Voir Técolle ! de Guillaume Prin et Anastasia Fraysse ;
  • Compagnie Boréale : Cette fille-là de Joan Macleod ;
  • Compagnie Roz & Coz : MÅNGATA de Joëlle Richard.

Cinq compagnies confirmées avaient déposé un dossier au terme du délai requis. Un groupe d’experts a évalué les projets déposés en fonction de leur qualité, de leur niveau professionnel, du réalisme de leur budget, du résultat des précédentes créations des compagnies examinées et des potentialités de diffusion des projets présentés. Sur la base des recommandations du groupe d’évaluation et du préavis de la commission culturelle, le Conseil d'Etat a décidé d’attribuer trois aides à la création théâtrale pour la saison 2021-2022. Ce soutien complète les deux aides pluriannuelles attribuées au Magnifique Théâtre et à la Compagnie de L’éfrangeté, portant le soutien total aux compagnies confirmées fribourgeoises à 365 000 francs pour la saison 2021-2022.

L’ordonnance du 2 juillet 2012 concernant l’octroi d’aides ponctuelles à la création en faveur des compagnies théâtrales confirmées limite à cinq par année le nombre d’aides attribuées. Le groupe d’évaluation est composé de M. Philippe Trinchan, chef du Service de la culture, président, et de Mmes Sophie Gardaz, directrice de théâtre et comédienne (Lausanne), Christiane Vincent, professeure d’art dramatique (St-Sulpice), Geneviève Pasquier, comédienne et directrice de théâtre (Fribourg), et de M. Michaël Monney, directeur administratif de compagnie (Lausanne).