Le service territorial du SFN a pour de but de permettre une proximité d'intervention du personnel, qu'il soit forestier ou surveillant de la faune.

La forêt domaniale Galm © Tous droits réservés

Les arrondissements forestiers sont divisés en triages délimités de façon à former des unités de gestion rationnelles pour les forêts publiques qui les composent. La délimitation des triages et des unités de gestion est fixée d’un commun accord entre le Service des forêts et de la faune et les propriétaires de forêts publiques concernés. Chaque triage est placé sous la responsabilité d’un forestier de triage. Le forestier de triage est engagé par l’Etat, un ou une autre propriétaire de forêt publique ou par une corporation de triage. Dans sa fonction de forestier de triage, il est subordonné à l’ingénieur forestier d’arrondissement.

Chaque triage forme également une corporation de triage. Les propriétaires des forêts publiques qui forment l’unité de gestion se donnent une organisation juridique appropriée. Une fois constituée, la corporation de triage favorise l’intégration des propriétaires de forêts privées.

La surveillance de la faune, de la flore, de la chasse et de la pêche est effectuée par les gardes-faune, répartis dans 16 circonscriptions.