Retour
Routes de contournement
Routes de contournement © Tous droits réservés

Le Conseil d’Etat nomme les membres des COPIL des contournements de Kerzers, Prez-vers-Noréaz et Romont

Routes de contournement
Routes de contournement © Tous droits réservés

29 Mars 2019 - 09h44

Les membres des comités de pilotage (COPIL) des routes de contournement de Kerzers, Prez-vers-Noréaz et Romont ont été nommés par le Conseil d’Etat. Les trois COPIL seront formés du Directeur de l’aménagement, de l’environnement et des constructions ainsi que de représentants des districts, des communes et des différents services de l’Etat concernés. Le groupe de travail concernant la route de contournement de Givisiez, qui intègre l’Office fédéral des routes (OFROU), a lui aussi été constitué. Ces différentes entités débuteront prochainement leurs travaux.

Pour assurer la qualité du réseau routier en complément aux autres modes de transports, le Conseil d’Etat avait décidé, en décembre dernier, de lancer les études d’avant-projet de trois routes de contournement (Kerzers, Prez-vers-Noréaz et Romont) ainsi que des compléments d’études pour le contournement de Givisiez. Le Conseil d’Etat a procédé à la nomination des membres des différents comités de pilotage (COPIL).

Chacun des trois COPIL sera présidé par le Directeur de l’aménagement, de l’environnement et des constructions (DAEC). Un Préfet du district concerné, un représentant de la Commission des routes et cours d’eau, des député-e-s représentant les différents groupes parlementaires, le/la syndic/que ainsi que le/la Conseiller/ère communal/e de la commune concernée, le Trésorier de l’Etat, l’Ingénieur cantonal, le Chef du Service de la mobilité ainsi que le Chef de la Section projets routiers et le Chef du projet du Service des ponts et chaussées (SPC) y participeront.

Les travaux d’études ainsi que les acquisitions de terrain vont être lancés dans les prochaines semaines.

En ce qui concerne la route de contournement de Givisiez, l’Office fédéral des routes (OFROU) avait demandé d’être impliqué directement dans le projet en raison des impacts du projet sur la jonction autoroutière de Fribourg-Sud/Centre et de l’autoroute N12. Le groupe de travail qui va approfondir les études de planification a également été mis en place, il va lui aussi entamer prochainement ses réflexions.

Actualités liées