L’Etat de Fribourg se prépare à la sortie progressive de crise covid-19

17 Avril 2020 -15h34

Le Conseil d’Etat a pris acte du scénario en trois phases présenté hier par le Conseil fédéral concernant la sortie de crise covid-19. Il salue la démarche par paliers qui doit permettre de sortir progressivement de la situation extraordinaire tout en maintenant une forte priorité sur la santé de la population. Dans cette perspective, le Conseil d’Etat a mené une première réflexion sur une série de mesures de préparation et de mise en oeuvre sur le plan cantonal, notamment en ce qui concerne l’école obligatoire présentielle, l’économie et la stratégie de dépistage.

L’Etat de Fribourg se prépare à la sortie progressive de crise covid-19
L’Etat de Fribourg se prépare à la sortie progressive de crise covid-19 © Tous droits réservés

Après l’annonce du Conseil fédéral concernant son scénario de sortie de crise en trois actes, le Conseil d’Etat estime décisif d’avoir une approche harmonisée pour lever les premières restrictions en Suisse. Il utilisera néanmoins la marge de manoeuvre laissée par le Conseil fédéral afin de concrétiser les mesures sur le plan cantonal.

En attendant les étapes prévues pour le 27 avril et le 11 mai, le Conseil d’Etat rappelle que rien ne change en ce qui concerne les comportements individuels. Il insiste en particulier sur les mesures de distance sociale, qui demeurent essentielles, et invite l’ensemble de la population de continuer à respecter strictement les recommandations de l’OFSP, en particulier la règle des deux mètres entre deux personnes et l'interdiction des rassemblements de plus de cinq personnes. L’enseignement à distance se poursuivra jusqu’au délai fixé pour la reprise.

Ces prochains jours, le Conseil d’Etat analysera dans le détail les mesures à mettre en oeuvre à partir du 27 avril et du 11 mai prochains, notamment en ce qui concerne les structure d’accueil extrafamiliales et les écoles. Il attend encore un certain nombre de précisions de la Confédération sur les décisions prises hier, notamment en ce qui concerne la stratégie des masques. Chacune des mesures mises en place sera évaluée tous les quinze jours afin d’éviter un retour du pic épidémique tant redouté. Le Conseil d’Etat présentera prochainement le fruit de ses réflexions, en particulier sa stratégie de dépistage.

Enfin, le Conseil d’Etat relève que l’Organe cantonal de conduite (OCC) a accompli depuis bientôt deux mois, d’abord en phase de préparation puis en phase de conduite, un travail remarquable de gestion opérationnelle de la crise. L’OCC va naturellement poursuivre ses missions tout au long de la mise en oeuvre des trois phases définies par le Conseil fédéral, au moins jusqu’à la fin juin. Il convient toutefois de préparer d’ores et déjà le plus long terme, lorsque la gestion du covid-19 pourra être remise aux structures ordinaires de l’Etat. La délégation covid-19 du Conseil d’Etat a ainsi demandé à l’OCC qu’elle lui présente le moment venu un projet de planification dans ce sens, en collaboration avec les Directions de l’Etat.

Actualités liées